movie to contents

Actualités

(Interview Yonhap) Hamadoun Touré, secrétaire général de l’UIT, veut «connecter le monde»

2014/10/27 10:52

Le secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Hamadoun TouréLe secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Hamadoun Touré

BUSAN, 27 oct. (Yonhap) -- Hamadoun Touré, le secrétaire général sortant de l’Union internationale des télécommunications (UIT), a accordé ce lundi un entretien à l’agence de presse Yonhap au cours duquel il a déclaré que l’agence onusienne a cherché à connecter entre eux un plus grand nombre de citoyens du monde au cours de son mandat de huit ans et continuera sur la même voie avec son successeur.

«Nous avons une vision, qui est d’offrir le haut débit à tout le monde. L’UIT a créé le slogan "Connect 2020" avec la mission de connecter le monde», a expliqué Touré. «Aujourd’hui, nous pouvons être fiers d’avoir réalisé beaucoup de choses.»

Connect 2020 vise à «offrir et encourager l’accès aux TIC (technologies de l’information et de la communication) et accroître leur utilisation», «supprimer la fracture numérique en fournissant le haut débit à tous», «gérer les défis liés au développement des TIC» et «faciliter l’adaptation aux changements de l’environnement des technologies» dans le but de connecter le monde à un réseau global.

Touré, dont le mandat s’achève cette année, a souligné que l’UIT s’est rapprochée de ces objectifs même si des obstacles subsistent. «Il y a 3 milliards de personnes qui sont connectées à Internet. Les 4 autres milliards ne le sont pas encore. C’est un défi pour chacun d’entre nous», a-t-il noté.

Pour lui, Zhao Houlin, qui le remplacera à la tête de l’UIT, est la bonne personne pour poursuivre la voie tracée au cours des quatre prochaines années. «Nous ne pouvions pas avoir de meilleur secrétaire général. Il a été un excellent secrétaire général adjoint. Pendant huit ans, nous avons travaillé main dans la main. Il a pris part pleinement à toutes les grandes décisions que j’ai prises. Et il y aura une continuité totale (dans les politiques de l’UIT). Il convient très bien (à ce poste)», a ajouté Touré.

Zhao, 64 ans, a commencé à travailler à l’UIT en 1986. Il a étudié à l’université des postes et des télécommunications de Nankin, en Chine, et a obtenu un master de l’université de l’Essex, au Royaume-Uni. Il parle chinois, anglais et français.

Il a été directeur du bureau en charge des normes de télécommunications de l’UIT de 1999 à 2006, avant de devenir secrétaire général adjoint en 2007 et d’être réélu en 2011.

Selon Touré, l’UIT a aussi beaucoup contribué au rapprochement entre Etats membres et à l’amélioration de la santé financière de l’organisation tout au long de ses deux mandats successifs.

«Pour moi, l’un des plus grands accomplissements (durant mes mandats) a été le concept "One ITU". Nous avons une structure fédérale, ce qui est très bien. […] J’ai pu prouver que nous pouvons agir ensemble. Cela a beaucoup contribué à l’unité de nos Etats membres», a-t-il insisté. «J’ai su remettre de l’ordre dans le budget financier au cours de ces huit années. C’est ce que les Etats membres voulaient depuis toujours.»

Touré a ajouté que l’UIT a également réussi à promouvoir l’importance des TIC à travers la planète, en s’en servant pour résoudre diverses questions mondiales comme le changement climatique et d’autres problèmes environnementaux. «Les TIC sont aussi une partie des solutions.»

D’après le secrétaire général, la Corée du Sud peut apporter à l’humanité grâce à ses compétences dans les TIC. «Il faut passer d’une société de l’information à une société du savoir dans laquelle nous pourrons avoir accès à l’information, utiliser l’information, créer l’information et partager l’information. […] C’est ce que les TIC de la Corée du Sud essaient de faire.»

Touré est Malien. Il a pris la direction de l’UIT en 2007. Il possède un doctorat en génie électrique obtenu en Russie. La Corée du Sud accueille actuellement la 19e Conférence de plénipotentiaires de l’UIT (20 octobre-7 novembre), à Busan.

xb@yna.co.kr

(FIN)