Universiades de Gwangju 2015
SNS Share
Article View Option

2015/07/14 17:14 KST

Universiades : la Corée du Sud en tête de la fête sportive estudiantine

GWANGJU, 14 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a pris la première place du classement des médailles à la 28e édition des Universiades d’été de Gwangju qui s’achèvent aujourd’hui, une première dans l’histoire de sa participation à cette fête sportive estudiantine, longue de 56 ans.

A l’issue des 12 jours de compétitions, le pays hôte a totalisé 47 médailles d’or, 32 en argent et 29 en bronze, pour un total de 108, ce qui dépasse de loin les résultats obtenus précédemment grâce à la mobilisation d’athlètes de haut niveau même si la plupart des médailles ont été remportées dans un nombre plutôt réduit de sports.

◇ Chronique des médailles aux Universiades

La tête du palmarès des médailles aux Universiades est un exploit qui n’a jamais été vu dans l’histoire. C’est la deuxième fois que la Corée du Sud prend la première place dans une manifestation multisports mondiale après les Universiades d’hiver de Turin en Italie en 2007.

En 2013, lors des Universiades d’été de Kazan en Russie, la Corée du Sud avait récolté 17 médailles d’or, 12 d’argent et 12 de bronze. Aux Universiades d’été de Shenzhen en Chine en 2011, les athlètes sud-coréens avaient remporté 28 médailles d’or, 21 en argent et 30 en bronze.

Aux Universiades en 2003 à Daegu en Corée du Sud, le nombre de médailles remportées avaient été de 54 au total, 26 médailles d’or, 11 d’argent et 15 de bronze.

La première médaille remportée dans cet événement sportif universitaire remonte à la 5e édition des Universiades organisées par le Japon à Tokyo en 1995 avec 10 médailles d’or, 7 en argent et 10 en bronze. Le représentant de l’équipe sud-coréenne, You Byong-jin, a estimé que «notre objectif de plus de 25 médailles d’or et de troisième place au classement a été atteint. Le résultat d’aujourd’hui va au-delà de nos espérances grâce aux performances de nos athlètes».

◇ Bémol avec la répartition des médailles

Durant la course aux médailles, la Chine et le Japon avaient pris les deux premières places à ce palmarès jusqu’au 5 juillet et la Corée du Sud a inversé la tendance avec six médailles remportées en judo et au tir sportif. Depuis, le pays organisateur de l’évènement a maintenu sa place de leader de manière solide jusqu’à la fin.

Les disciplines qui ont ramené le plus de médailles à la délégation sud-coréenne ont été le taekwondo, le tir à l’arc et le judo dans lesquelles les athlètes sud-coréens ont remporté huit médailles d’or. Aussi, le pays du Matin-Calme a raflé toutes les médailles d’or aux six épreuves de badminton.

Le tir a été également un terrain fructueux avec six médailles. Trois médailles d’or ont été décrochées au tennis et en gymnastique rythmique, deux médailles d’or en escrime et au golf et enfin une médaille d’or au tennis de table.

Malgré ce résultat historique, les Sud-Coréens ont réalisé les meilleurs résultats dans 10 disciplines sur 21 au total. Le nombre de médailles d’or récoltées dans cinq sports, à savoir le taekwondo, le tir à l’arc, le judo, le badminton et le tir sportif, s’élève à 36 ce qui représente 76,6% des médailles d’or remportées.

Dans les deux disciplines où les médailles d’or mises en jeu étaient les plus nombreuses, l’athlétisme (50) et la natation (42), l’équipe sud-coréenne n’a reçu aucune médaille d’or. You a fait remarquer que «cette occasion nous a donné une leçon pour développer les disciplines de base comme l’athlétisme, la natation et la gymnastique. Il doit y avoir également une politique pour accroître le nombre des athlètes dans ces sports».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Articles liés
Photos liées