Corée du Nord

Jeux asiatiques : deux haltérophiles nord-coréens dédient leur médaille d’or à Kim Jong-un

2014/09/23 15:04

Om Yun-cholOm Yun-chol

INCHEON, 23 sept. (Yonhap) -- Om Yun-chol et Kim Un-guk, deux haltérophiles nord-coréens qui ont chacun remporté une médaille d’or aux Jeux asiatiques d’Incheon 2014 en établissant de nouveaux records du monde, ont dédié ce mardi leur exploit à leur dirigeant, Kim Jong-un.

«Notre cher leader, qui m’a soutenu lors de mes durs entraînements, m’a donné l’amour et la force pour obtenir ce brillant résultat», a dit Kim Un-guk en conférence de presse.

Le jeune homme de 25 ans s’est imposé avant-hier dans la catégorie des moins de 62kg en cassant les records mondiaux de l’arraché et total.

Son triomphe a suivi celui de Om Yun-chol qui était devenu la veille le nouveau recordman du monde chez les hommes de moins de 56kg.

Om a aussi offert sa médaille au dictateur nord-coréen en affirmant que son «secret de la victoire» réside dans les enseignements de Kim Jong-un et l’idéologie politique de son pays.

Les deux athlètes, avec leur médaille d’or au cou, n’ont pas manqué d’attirer l’attention des photographes qui les ont bombardés de flashs lorsqu’ils se sont vu remettre chacun une montre de la marque suisse Tissot par le comité d’organisation des XVIIe Jeux asiatiques.

D’apparence très rigide au début de la cérémonie, les Nord-Coréens ont progressivement fait apparaître un sourire sur leur visage en allant jusqu’à lever le poing devant les caméras. Plusieurs membres de leur délégation ont eux aussi immortalisé l’événement à l’aide de petits caméscopes.

A la question de savoir quelle récompense les attend dans leur pays, ils se sont contentés de dire qu’ils n’espéraient qu’apporter de la joie à leur leader et à leur peuple.

Kim Un-gukKim Un-guk

«La seule chose qui nous importe est de donner de la joie à notre leader Kim Jong-un et cela est aussi une source de fierté et bonheur de pouvoir procurer du plaisir au peuple (avec nos victoires)», a dit Kim Un-guk.

En réponse à une autre question portant sur les conditions de leur séjour, les deux champions ont dit n’avoir «aucun problème».

«Nous voudrions également remercier les gens du Sud qui nous ont soutenus durant la compétition», a ajouté Om avec un petit sourire timide.

xb@yna.co.kr

(FIN)