SNS Share
Article View Option

2014/09/02 16:46 KST

Sewol : un membre de l’équipage blâme le capitaine

GWANGJU, 02 sept. (Yonhap) -- Un membre de l’équipage du ferry Sewol qui a sombré le 16 avril dernier au large de l’île de Jindo, au sud-ouest du pays, a blâmé ce mardi le capitaine pour avoir abandonné les passagers et s’être enfui du bateau au moment de la catastrophe qui a fait 294 morts et 10 disparus.

Cette attaque est partie du premier ingénieur, dont le nom de famille est Sohn, au cours d’une audition dans un tribunal de Gwangju. Celui-ci est l’un des quatre employés du Sewol à avoir été inculpés pour abandon de bateau et violation de la loi sur la sécurité maritime suite au naufrage meurtrier.

A la question d’un procureur lui demandant ce qu’il pensait du manque de réaction du capitaine Lee Joon-seok durant le drame, Sohn a répondu que Lee avait «abandonné son devoir».

L’homme de 69 ans et les autres personnes inculpées sont accusés de meurtres. S’ils sont jugés coupables, ils pourraient recevoir la peine de mort. Onze autres membres de l’équipage sont également poursuivis en justice pour des charges similaires mais moins graves.

A l’audition, Sohn a nié les accusations portées contre lui en disant «ne pas se souvenir» des circonstances qui ont amené le ferry à chavirer. Il a en revanche admis avoir bu de la bière avec des collègues en attendant les secours, en expliquant que cela visait à «calmer la nervosité».

Les procureurs soupçonnent que ces membres de l’équipage ont quitté le bateau alors qu’il coulait et les passagers avaient reçu la consigne de rester à l’intérieur de leur cabine. Ils ont été parmi les premiers à avoir été sauvés par les gardes-côtes.

xb@yna.co.kr

(FIN)