SNS Share
Article View Option

2014/08/28 15:13 KST

Le père d'une victime du Sewol met fin à sa grève de la faim

Kim Young-oh commence à mangerKim Young-oh commence à manger

SEOUL, 28 août (Yonhap) -- Kim Young-oh, le père d'une lycéenne tuée dans le naufrage de ferry Sewol, a mis un terme à sa grève de la faim de près de 50 jours à la requête des familles des victimes.

Kim, connu comme le «père de Yoo-min», le prénom de sa fille qu'il a perdue dans l'accident maritime, avait jeûné pendant 46 jours pour exiger l’établissement d’une loi spéciale offrant le droit d'enquête et d'accusation pour découvrir la vérité sur la catastrophe maritime et, la semaine dernière, il avait été transféré vers un hôpital du nord-est de la capitale depuis le lieu de sa protestation sur la place de Gwanghwamun, au centre de Séoul.

«Kim a décidé de terminer la grève de la faim pour sa deuxième fille Yoo-na et pour sa mère à la demande des autres familles des victimes et pour répondre au désir de la population. Il a également décidé de préparer une lutte de longue durée en commençant à manger», a fait savoir le porte-parole des familles des victimes, Yoo Kyung-geun, lors de la conférence de presse tenue devant l'hôpital où Kim est en train de recevoir des traitements.

«Kim a dit qu'il retournera sur la place de Gwanghwamun pour continuer le sit-in afin de demander le passage du projet de loi», a indiqué Yoo. «Nous souhaitons que le gouvernement et le parti au pouvoir changent leur attitude pour que le projet de loi soit établi le plus tôt possible», a exhorté Yoo.

Les députés du parti au pouvoir, le Parti Saenuri, et du principal parti d'opposition, l'Alliance de la nouvelle politique pour la démocratie (ANPD), ne sont toujours pas parvenus à un accord sur le projet de loi sur le Sewol.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)