SNS Share
Article View Option

2014/08/26 10:40 KST

(LEAD) Sewol : sit-in de l’ANPD à l’Assemblée nationale

Park Young-sun, la présidente par intérim de l’ANPDPark Young-sun, la présidente par intérim de l’ANPD

SEOUL, 26 août (Yonhap) -- Le principal parti d'opposition, l'Alliance de la nouvelle politique pour la démocratie (ANPD), a lancé un sit-in mardi soir pour protester contre le refus du parti au pouvoir de discuter du projet de loi spéciale sur le Sewol visant à découvrir la vérité sur l'accident maritime en formant un comité tripartite avec les familles des victimes.

Le sit-in, organisé par les leaders de l'ANPD dans une salle de conférence de l'Assemblée nationale, est un nouveau développement dans l'impasse parlementaire sur le projet de loi en question.

Dimanche, Park Young-sun, la présidente par intérim de l’ANPD, a proposé que son parti et le Parti Saenuri forment un comité tripartite avec les membres des familles des victimes du Sewol après que les familles ont rejeté l’accord bipartite sur le projet de loi la semaine dernière.

Les familles ont rejeté l’accord bipartite sur le projet de loi à deux reprises, estimant que les partis n'ont pas réussi à refléter leur demande pour créer une commission d'enquête ad hoc ayant le droit d'enquête et d’accusation.

Le parti d'opposition a refusé la proposition de l’ANPD en la décrivant comme un défi à la démocratie représentative.

«Nous condamnons le refus du Parti Saenuri», a déclaré Park Beom-kye, le porte-parole du groupe parlementaire de l'ANPD, dans un briefing de presse après une réunion des députés du parti. «Les détails de la lutte seront décidés ce matin.»

Le leader du groupe parlementaire du Parti Saenuri, Lee One-kooLe leader du groupe parlementaire du Parti Saenuri, Lee One-koo

Le leader du groupe parlementaire du Parti Saenuri, Lee One-koo, a exprimé son inquiétude sur la décision de son parti rival. «Il est vraiment inquiétant de voir le parti d'opposition en train de suivre une ligne dure», a-t-il dit durant une réunion du parti, en ajoutant que la proposition de l'ANPD appelle effectivement à violer l'accord bipartite de la semaine dernière.

«Etant un axe de l’administration des affaires de l'Etat, je continuerai à respecter le parti d'opposition et tiendrai des dialogues avec plus de patience.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)