Stars & Interviews

Jeux asiatiques : Son Yeon-jae déterminée à montrer sa grâce et son talent

2014/08/21 10:51

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- Au cours de ces dernières années, Son Yeon-jae est devenue l’une des athlètes les plus connues dans le pays autant pour ses apparitions dans plusieurs publicités que pour ses résultats en gymnastique rythmique.

En effet, il n’est pas rare de voir Son, 20 ans, figurer en tête des sondages sur la popularité des sportifs. Pour autant, la jeune gymnaste ne fait pas l’unanimité et ses détracteurs n’hésitent pas à clamer que ses résultats ne justifient pas l’exposition médiatique dont elle bénéficie et qu’elle n’a qu’un physique.

Son Yeon-jaeSon Yeon-jae

En mettant de côté son aspect avantageux, il faut tout de même admettre que ses récents résultats étaient plutôt bons, ce qui est de bon augure à l’approche des Jeux asiatiques d’Incheon. Elle cherchera à monter au sommet du podium, ce qui serait un exploit pour une athlète du pays dans cette discipline.

Jamais la gymnastique rythmique sud-coréenne n’a connu de star comme Son. La jeune femme a marqué les esprits et ce depuis ses débuts dans la catégorie nationale senior en 2010.

Cette année-là, elle fut également la première gymnaste du pays à obtenir une médaille aux Jeux asiatiques en remportant le bronze au concours général individuel.

Deux ans plus tard, lors des Jeux olympiques d’été organisés à Londres, elle termine cinquième. Cette performance est, une fois encore, une première pour une gymnaste venue du pays du Matin-Calme et Son aurait d’ailleurs pu monter sur le podium si elle n’avait pas fait d’erreur à son enchaînement aux massues.

Pas de médaille olympique en 2012 donc, mais un florilège de récompenses en 2013 avec l’argent aux Universiades et trois autres médailles d’or dans d’autres compétitions dont les championnats d’Asie. La même année, elle remporte au moins une médaille dans neuf tournois internationaux incluant une médaille d’or au concours général du tournoi de Lisbonne, au Portugal, en avril dernier.

Parmi ses adversaires asiatiques, Son est la mieux placée sur l'échelle internationale en étant classée 6e devant Djamila Rakhmatova, gymnaste ouzbèke (15e), Elizaveta Nazarenkova, aussi Ouzbèke mais d'origine russe (16e) et la Chinoise Deng Senyue (26e).

Toutefois, même si Son est la favorite à l’approche de ces Jeux, son entraîneur, Kim Joo-young, lui a conseillée de ne pas baisser sa garde. «Nous devons faire attention à Nazarenkova, Rakhmatova et Deng», a prévenu l’entraîneur. «Le résultat dépendra de qui sera en meilleure forme le jour de la compétition.»

Son, qui s’entraîne actuellement en Croatie, a dit via son agence, IB Sports, qu’elle espérait revenir pour remercier ses supporters. «J’ai gagné ma première médaille au concours général en tant que gymnaste en senior il y a quatre ans et cette compétition a un sens particulier pour moi», a-t-elle dit, avant d’ajouter : «Puisque les Jeux asiatiques de cette année ont lieu dans mon pays, je suis déterminée à faire mon maximum et à obtenir de bons résultats.»

Son participera en septembre à une compétition internationale en Turquie avant de se rendre à Incheon.

sonia@yna.co.kr

(FIN)