Stars & Interviews

Jeux asiatiques : Park Tae-hwan à la conquête de nouveaux exploits

2014/08/20 10:50

Park Tae-hwan lors d`une compétition nationale en juillet.Park Tae-hwan lors d`une compétition nationale en juillet.

SEOUL, 20 août (Yonhap) -- Lorsque le coup d’envoi des Jeux asiatiques d’Incheon 2014 sera donné le 19 septembre, Park Tae-hwan, l’un des athlètes les plus récompensés du pays et le premier nageur sud-coréen à avoir remporté une médaille olympique, partira à la conquête de nouveaux moments inoubliables.

Le défi est en effet relevé pour Park qui tentera ce qu’aucun nageur n’a réalisé jusqu’alors : remporter au moins trois médailles d’or à trois Jeux asiatiques consécutifs. Le Sud-Coréen a d’ores et déjà brillé en 2006 lors des Jeux de Doha, au Qatar, où il s’est emparé de l’or aux 200m, 400m et 1.500m nage libre.

Il a continué sur sa lancée en 2007 en devenant champion du monde pour la première fois du 400m nage libre. Un an plus tard, lors des Jeux olympiques de Pékin, l’athlète a marqué les esprits en montant sur la première marche du podium au 400m nage libre et sur la troisième au 200m nage libre.

Après une période où les performances n’étaient plus au rendez-vous, le nageur est revenu sur les devants de la scène en 2012 aux Jeux asiatiques de Canton, en Chine, en décrochant trois médailles d’or aux 100m, 200m et 400m nage libre. Il est devenu le troisième nageur et le premier masculin à avoir réalisé le triplé à cet événement sportif. Aux JO de 2012, il a obtenu l’argent aux 200m et 400m nage libre.

Aux Jeux d’Incheon, le nageur sud-coréen participera à sept épreuves dans une piscine portant son nom : le Centre aquatique Park Tae-hwan de Munhak. Park tentera donc de briller aux épreuves du 100m, 200m, 400m et 1.500m nage libre, ainsi qu’aux 400m et 800m relais et au relais 400m 4 nages.

Il a remporté en juillet les six épreuves auxquelles il a participé aux tests de l’équipe nationale. «C’était une bonne occasion de faire part de mes points», a confié Park après les séances. «Si je peux améliorer mes temps en milieu de course, je devrais être en mesure de battre mes propres records aux Jeux asiatiques de cette année.»

Le nageur affirme cependant se faire davantage de soucis pour ses chronos que pour la couleur des médailles. «Mon but est d’avoir de bon temps à chaque course», a-t-il dit, «Si je peux faire ça, j’aurai la médaille que je voudrai. Et après la fin de toutes les courses, je pourrai avoir le sourire.»

sonia@yna.co.kr

(MORE)