Stars & Interviews

Jeux asiatiques : le «dieu du saut» veut confirmer à domicile

2014/08/20 10:40

Yang Hak-seon au Centre national d`entraînement de Taeneung, le mois dernier.Yang Hak-seon au Centre national d`entraînement de Taeneung, le mois dernier.

SEOUL, 20 août (Yonhap) -- Yang Hak-seon, surnommé le «dieu du saut», tentera de remporter sa deuxième médaille consécutive aux Jeux asiatiques. La prochaine édition se déroulera à Incheon, du 19 au 4 octobre prochains.

Le Coréen est l’actuel champion olympique et double champion du monde du saut de cheval. Il cherchera donc à confirmer la performance réalisée aux Jeux asiatiques de Canton, en Chine, il y a quatre ans.

Il s’agissait de sa première médaille d’or à une grande compétition internationale. L’année suivante, il a remporté son premier titre mondial, à Tokyo, avant d’accomplir l’exploit aux Jeux olympiques de Londres, en 2012. Il a en effet été le premier gymnaste coréen à décrocher l’or à des JO.

Issu d’une famille d’agriculteurs, Yang n’a pas oublié son passé. Il est resté modeste et grand travailleur malgré la gloire et l’argent arrivés subitement. Sa deuxième couronne mondiale a été remportée à Anvers, en Belgique, l’année dernière.

Le jeune homme de 21 ans est aussi connu pour une technique de saut particulière, propre à lui, baptisée naturellement «Yang 1» (saut à trois tours). Il a récemment mis au point «Yang 2», encore plus difficile que «Yang 1», en y ajoutant une demi-rotation.

Pour lui, «Yang 2» constituera donc son principal atout pour défendre son titre à Incheon. Le saut est réalisable s’il arrive à se maintenir en bonne condition physique, avait-il confié à l’agence Yonhap à la fin du mois dernier.

Son plus grand rival sera le gymnaste nord-coréen Ri Se-gwang (29 ans), champion au même agrès aux Jeux asiatiques de Doha, en 2006. Celui-ci est connu en Asie pour être redoutable dans ce sport d’une manière générale.

Cependant, Yang s’est dit serein à l’approche du grand événement quadriennal : «Je sais que je dois remporter l’or, mais je ne ressens pas de pression. Si je ne gagne pas l’or, je serai déçu de moi, plus que n’importe qui.»

xb@yna.co.kr

(FIN)