SNS Share
Article View Option

2014/06/05 09:29 KST

Le Parti Saenuri remporte 8 postes majeurs et l'ANPD en gagne 9

Park Won-soon de l`ANPD élu à nouveau au poste de maire de Séoul salue de la main à ses supporteursPark Won-soon de l`ANPD élu à nouveau maire de Séoul salue de la main ses supporters

SEOUL, 05 juin (Yonhap) -- Le parti au pouvoir, le Parti Saenuri, a remporté huit grands postes de maire ou gouverneur et le principal parti d'opposition, l'Alliance de la nouvelle politique pour la démocratie (ANPD), en a gagné neuf, selon les chiffres provisoires de la Commission nationale des élections (NEC).

Selon la NEC, le Parti Saenuri a remporté huit postes de maire ou gouverneur à Busan, Daegu, Incheon, Ulsan, dans les provinces du Gyeonggi, Gyeongsang du Nord et Gyeongsang du Sud ainsi qu’à Jeju. L'ANPD s’est imposé à Séoul, Gwangju, Daejeon, Sejong, dans les provinces du Gangwon, Chungcheong du Nord, Chungcheong du Sud, Jeolla du Nord et Jeolla du Sud.

Le parti au pouvoir a perdu un siège important par rapport aux élections locales précédentes mais a obtenu un résultat meilleur que prévu dans un contexte de critiques du public sur la mauvaise gestion du naufrage du Sewol. «Je crois que nous avons montré une bonne défense au milieu du désastre du Sewol», a indiqué Yoon Sang-hyun, le secrétaire général du Parti Saenuri, aux journalistes. «Notre détermination et sincérité de bâtir une nouvelle République de Corée est arrivée.»

Park Won-soon de l'ANPD, élu à nouveau au poste de maire de Séoul, a remercié les citoyens de la capitale pour leur soutien, en promettant de travailler avec tout le monde, même avec ceux qui n’ont pas voté pour lui. «Mon élection est la victoire de tous les citoyens qui, dans leur chagrin causé par le naufrage du Sewol, ont demandé un changement fondamental», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à son quartier général de campagne. Le poste de maire de Séoul est perçu comme un tremplin à la présidence. L'ancien maire de Séoul Lee Myung-bak a été élu président de la nation en 2008.

Ces élections quadriennales qui ont servi à élire un total de 3.952 officiels, dont 17 nouveaux gouverneurs de province et maires de ville métropolitaine ainsi que des recteurs d’académie et conseillers municipaux ont été les premières élections depuis 18 mois.

Nam Kyung-pil du Partu Saenuri, élu au poste de gouverneur de la province du Gyeonggi répond aux questions des journalistesNam Kyung-pil du Parti Saenuri, élu au poste de gouverneur de la province du Gyeonggi, répond aux questions des journalistes

Le taux de participation pour les élections locales 2014 est provisoirement de 56,8%, le plus haut niveau depuis 16 ans, a fait savoir la NEC. Un total de 23.464.573 électeurs sur 41.296.228 au total ont participé au scrutin dans 13.665 bureaux de vote à travers tout le pays. Ce taux inclut le nombre d'électeurs qui ont voté lors de la période de vote anticipé qui s'est déroulée la semaine dernière.

Lors du vote anticipé, les 30 et 31 mai, plus de 4,74 millions de Sud-Coréens sont allés aux urnes à travers le pays et le taux de participation avait atteint 11,49%, plus élevé que prévu, a précisé la NEC. Le taux global est le deuxième plus élevé depuis les premières élections locales en 1995, année où le taux a atteint 68,4%.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)