SNS Share
Article View Option

2014/05/22 15:34 KST

Mandat d’arrêt émis contre le propriétaire du Sewol en fuite

Cour du district d’IncheonCour du district d’Incheon

INCHEON, 22 mai (Yonhap) -- La Cour du district d’Incheon a émis ce jeudi un mandat d’arrêt à l’encontre de Yoo Byung-eun, le propriétaire supposé du ferry Sewol qui a fait naufrage le 16 avril dernier, après que celui-ci a ignoré à plusieurs reprises les convocations des procureurs dans le cadre d’une enquête sur des allégations de corruption.

Yoo serait à la tête de Chonghaejin Marine Co., l’opérateur du Sewol dont l’accident au large de l’île de Jindo a fait plus de 300 morts et disparus. «Yoo est en fuite et il est possible qu’il soit en train de détruire des preuves», a dit le juge Choi U-ho lors de l’émission du mandat d’arrêt.

Ayant refusé à plusieurs occasions de se soumettre aux convocations du Parquet, il pourrait être immédiatement mis derrière les barreaux en cas d’arrestation par les autorités, ont noté des officiels de la Cour.

Selon les procureurs, Yoo possède le contrôle de Chonghaejin à travers ses fils qui détiennent une partie du capital de l’entreprise et d’autres filiales liées. La société est accusée d’avoir ignoré des règles de sécurité, causant ainsi la récente catastrophe maritime.

Yoo est également soupçonné de corruption, détournements de fonds, négligence professionnelle et évasion fiscale. L’enquête cherche en outre à déterminer si sa famille a utilisé illégalement l’opérateur du ferry et d’autres entités pour accumuler la fortune récemment découverte.

Plus particulièrement, la famille de Yoo est accusée d’avoir établi trois sociétés fictives pour créer des caisses noires et transférer illégalement à l’étranger de fortes sommes d’argent qui auraient été préalablement détournées.

Hier, une équipe de procureurs et d’enquêteurs ont réussi à s’introduire dans l’enceinte de l’Eglise baptiste évangélique où Yoo et son fils aîné, Dae-kyun, auraient trouvé refuge. Après des recherches intensives à l’intérieur de la grande propriété religieuse située entre plusieurs montagnes près d’Anseong, juste au sud de Séoul, aucune des deux personnes n’a pu être retrouvée.

xb@yna.co.kr

(FIN)