2013/01/17 15:40 KST
Article View Option

Kim Yong-joon fait taire les rumeurs de modification des promesses électorales

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Face aux rumeurs sur l’éventualité de modification des promesses électorales de la présidente élue Park Geun-hye sur leur application, Kim Yong-joon, le chef du comité de transition a fait barrage contre toutes les hypothèses ce matin en disant que «ce n’est pas un bon moyen pour suivre le souhait du peuple».

Dans une conférence de presse donnée ce matin au Centre de formation des services financiers où s’est installée l’équipe de transition, Kim a dit que «les promesses électorales présentées durant la campagne électorale ont été préparées avec tous nos soins après une réflexion approfondie sur leur faisabilité et les moyens financiers». Ces propos visent à faire bloc contre la propagation de cette hypothèse venant de l’extérieur, plus précisément d’une certaine partie du parti au pouvoir.

«Le nouveau gouvernement n’a pas encore été investi et le travail du comité de transition n’a pas été achevé. L’examen des dossiers est en cours», a dit Kim en mettant en garde contre toute éventualité. Il a dit hier que «nous allons analyser et diagnostiquer les différentes promesses électorales si elles ne sont pas cohérentes, se chevauchent entre elles ou sont trop globales». Ces paroles ont été immédiatement interprétées comme une volonté de modifier les promesses et aujourd’hui Kim a voulu répliquer à ces mauvaises interprétations.

D’après les réponses du porte-parole du comité de transition, Yoon Chang-jung, cette déclaration de Kim n’a pas été orchestrée par la présidente élue mais a été décidée par l’équipe de transition et, à la question de savoir si ce message de Kim est un avertissement au parti au pouvoir, il a répondu que «je ne donnerai pas d’interprétation plus étendue mais je ne le nierai pas non plus».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)