2013/01/17 11:16 KST
Article View Option

(LEAD) Pyongyang aurait tenté de pirater le serveur de la salle de presse du comité de transition

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Le serveur de la salle de presse du comité de transition du pouvoir installé au Centre de formation des services financiers à Séoul aurait été pris pour cible par des cyberattaques de la part de la Corée du Nord, a déclaré le comité de transition ce jeudi.

Lors d’un briefing informel, un responsable du comité a expliqué que «les autorités chargées du renseignement ont inspecté le niveau de sécurité et des traces d’une tentatives de piratage de la part de la Corée du Nord ont été détectées.» Concernant l’étendu de l’incident, il a répondu que «cela concerne uniquement la salle des journalistes».

A part la connexion Internet offerte aux journalistes, les membres de l’équipe de transition et les personnels rattachés ont leurs réseaux séparés, rendant les cyberattaques difficiles. Selon le comité de transition, plusieurs ordinateurs utilisant la connexion de la salle de presse ont subi des dégâts mais leur étendu ou les détails n’ont pas été révélés immédiatement.

D’après le responsable du comité, la cellule de soutien des médias a reçu cette information ce matin. Elle a recommandé de multiplier les contrôles à l’aide d’antivirus et de changer les mots de passe. Sans offrir plus de détails, il a annoncé qu’une personne chargée de cette affaire donnerait un briefing pour des informations plus précises.Salle de presse du comité de transition

jhoh@yna.co.kr

(FIN)