2013/01/04 14:11 KST
Article View Option

Rencontre prévue entre Park et les envoyés du Premier ministre japonais

SEOUL, 04 janvier (Yonhap) -- La présidente élue Park Geun-hye rencontrera les envoyés spéciaux du Premier ministre japonais Shinzo Abe ce vendredi. Il s’agira de la première rencontre diplomatique de Park dans un contexte d’aggravation possible des relations bilatérales suite à l’arrivée au pouvoir de conservateurs droitistes au Japon.

Les proches de Park ont précisé que la délégation japonaise, dirigée par l'ancien ministre des Finances Fukushiro Nukaga, n’aborderait probablement pas les questions qui pourraient faire dégénérer ce premier contact diplomatique avec la nouvelle élue sud-coréenne.

Cependant, la réunion attirera une attention particulière car elle permettra de voir si Park est préoccupée par les sujets liés au Japon, qui tend vers un conservatisme extrême. Abe a pris ses fonctions de Premier ministre le mois dernier, avec les engagements de réviser le discours prononcé dans le passé excusant l’annexion de la péninsule coréenne par le Japon entre 1910 et 1945 et de renforcer les revendications territoriales du pays liées aux îlots de Dokdo appartenant à la Corée du Sud.

Ces mesures, si elles se réalisent, mettront à nouveau les deux pays dans une situation de tension extrême. Les relations entre Séoul et Tokyo sont au plus bas depuis des décennies et, l'an dernier, le président Lee Myung-bak a effectué une visite sans précédent sur les îlots de Dokdo.

Park a clairement affiché dans une conférence de presse le mois dernier que Dokdo n'était pas un sujet de négociation et a exhorté le Japon à «regarder en face» l'avenir des deux pays.

A la réunion d’aujourd’hui, l’envoyé spécial japonais Nukaga remettra une lettre de son Premier ministre Abe à Park. Le message d’Abe mentionnerait que la Corée du Sud est un pays très important en tant que voisin. La délégation japonaise comprend également deux députés du Parti démocrate-libéral et l’ambassadeur japonais Koro Bessho.

Cette réunion diplomatique sera pour Park sa première apparition publique depuis trois jours. Après sa visite au Cimetière national et sa participation à la cérémonie du Nouvel An du Parti Saenuri mardi dernier, elle a consacré son temps à sélectionner les membres de son équipe de transition qui devrait être lancée ce dimanche.

Park a refusé une demande de rencontre de l'envoyé d'Abe, Nukaga, peu de temps après sa victoire à l'élection du 19 décembre. Elle avait évoqué un emploi du temps chargé pour expliqué son refus. Cependant, ce refus avait entraîné des spéculations sur une approche prudente vis-à-vis des représentants politiques d'Abe qui ont pris le pouvoir sur une plate-forme nationaliste.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)