2012/12/27 16:26 KST
Article View Option

(2e LD) Un ancien président de la Cour constitutionnelle nommé à la tête de l'équipe de transition

SEOUL, 27 déc. (Yonhap) -- La présidente élue, Park Geun-hye, a nommé ce jeudi l'ancien président de la Cour constitutionnelle Kim Yong-joon à la tête de son équipe de transition, a annoncé le porte-parole de Park, Yoon Chang-jung, en vue d'élaborer les principaux programmes à mettre en place au cours des cinq prochaines années.

Kim, 74 ans, qui a présidé la Cour constitutionnelle en 1994, soutiendra «la confiance totale de Park en la justice et la sécurité sociale» et assurera les préparations en vue d'aider le nouveau gouvernement à entrer en fonction en douceur, a déclaré Yoon.

Chin Young, l'un de ses collaborateurs et député du Parti Saenuri, a été nommé adjoint au président de l'équipe de transition, a indiqué le porte-parole. Chin devrait superviser le travail visant à traduire les promesses électorales de Park en plans d’action dans le processus d’établissement des programmes et de la philosophie de la nouvelle administration, a-t-il expliqué.

Park a créé deux nouveaux sous-comités, l’un pour les affaires liées aux jeunes et l’autre pour l’union nationale, qui reflètent son engagement pour la résolution des problèmes de l’emploi et d’autres problèmes auxquels sont confrontés les jeunes et des clivages sociaux, et pour rassembler le pays.

L'ancien député Han Kwang-ok, originaire de la province du Jeolla du Nord, fief de l'opposition, qui a rejoint l’équipe de campagne de Park en octobre dernier, a été nommé à la tête du sous-comité pour l'union nationale et Kim Kyung-jae, un autre homme politique originaire de la province du Jeolla du Sud, a été nommé adjoint de Han. Le député Kim Sang-min a été désigné à la tête du sous-comité pour les affaires liées aux jeunes.

L’équipe de transition comptera environ 20 dirigeants qui présideront les sous-comités de différents domaines incluant l'économie, la politique étrangère, la protection sociale et les réformes politiques. Elle englobera au total 100 à 150 personnes.

L’équipe sera en charge d’élaborer les programmes sur lesquels Park doit se concentrer après son entrée en fonction pour un mandat de cinq ans, en s’appuyant sur ses promesses électorales. Park, élue première femme présidente lors du scrutin du 19 décembre, sera officiellement investie vers la fin de février prochain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)