2018/09/17 11:41 KST

Article View Option

Plus de 80% des Coréens en faveur des énergies renouvelables

SEOUL, 17 sept. (Yonhap) -- Plus de huit Sud-Coréens sur dix sont favorables à l'utilisation accrue des énergies renouvelables au motif qu'elle sont propres et inépuisables, a révélé un sondage aujourd'hui.

Selon l'enquête menée auprès de 1.003 Sud-Coréens à travers le pays, 86,2% des personnes interrogées ont déclaré être en faveur de l'expansion des énergies renouvelables, telles que les énergies solaire et éolienne.

Un peu plus de 11% des sondés ont répondu qu'ils étaient contre une telle politique, les autres disant ne pas savoir.

Environ 80% de ceux qui y sont favorables pensent que l'utilisation accrue des énergies renouvelables, qui peuvent être obtenues de la nature sans limitation, est un moyen efficace de faire face au réchauffement de la planète.

Ils ont cependant cité la vulnérabilité aux intempéries et les coûts élevés de production d'électricité comme principaux points faibles des énergies renouvelables.

Cette photo fournie par la municipalité de Séoul le 17 septembre 2018 montre des panneaux solaires installés sur le toit de l'hôtel de ville.
Cette photo fournie par la municipalité de Séoul le 17 septembre 2018 montre des panneaux solaires installés sur le toit de l'hôtel de ville.

Environ 42% des personnes interrogées ont déclaré que la priorité absolue de la politique énergétique du gouvernement devrait être la réduction de la pollution environnementale et 28% des sondés ont quant à eux cité la viabilité économique.

L'enquête, menée conjointement par la Société coréenne pour les énergies nouvelles et renouvelables (KSNRE) et l'Institut stratégique de l'énergie verte (GESI), a également montré que 83% des interrogés s'opposent à la production d'énergie nucléaire ou thermique alors que la Corée du Sud devrait construire des centrales supplémentaires.

On estime actuellement que la Corée du Sud génère environ 30% de son électricité à partir d'énergies propres. Les centrales nucléaires représentent un tiers de la production d'électricité du pays, qui compte 24 réacteurs nucléaires.

Le président Moon Jae-in a clairement indiqué que son gouvernement ne construirait pas de nouvelles centrales nucléaires et éliminerait celles existantes qui sont à la fin de leur cycle de vie.

lp@yna.co.kr

(FIN)