2018/03/12 11:19 KST

Article View Option

L'AIEA choisit d'adopter un robot «inspecteur nucléaire» sud-coréen

Robot SCV développé par le KAERI
Robot SCV développé par le KAERI

DAEJEON, 12 mars (Yonhap) -- Un robot SCV (Spent fuel Check Vehicle) destiné à examiner les combustibles nucléaires usés et mis au point par une équipe sud-coréenne a été récemment sélectionné par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a fait savoir ce lundi l’Institut coréen de recherche sur l’énergie atomique (KAERI).

Le robot développé par l'équipe dirigée par Park Jong-won, chercheur du KAERI, est capable de naviguer de manière autonome à une vitesse supérieure à 30 cm/s dans un réservoir. Il est également équipé d’un dispositif permettant de détecter et analyser automatiquement des combustibles nucléaires usés ainsi que d’une interface utilisateur facilitant sa manipulation.

L’AIEA avait organisé en août dernier un concours en Australie dans le but de développer des robots terrestres et marins destinés à être utilisés dans toutes les centrales nucléaires du monde pour inspecter des déchets radioactifs.

Le KAERI est actuellement en discussion avec l’AIEA sur les détails de la phase d’essai en vue d’opérer le robot sur le terrain. Il projette de tester ses performances à travers des missions d’inspection de combustibles usés dans un vrai réacteur nucléaire avant la fin de l’année.

Une fois que ses capacités techniques auront été prouvées, l'institut compte en exporter à la demande de l'AIEA.

C’est la première fois que l’AIEA fait appel à des robots inspecteurs, a noté l'institut.

Actuellement, l’AIEA dépêche des employés pour inspecter sur une base régulière des piscines de stockage de combustibles nucléaires et des conteneurs de déchets radioactifs. Compte tenu des risques d’irradiation et de la forte croissance de l’industrie de l’énergie nucléaire, il est urgent de mettre au point des robots capables de remplacer les hommes pour les inspections.

«C’est une bonne opportunité pour l’institut de mener le secteur des robots nucléaires. Nous nous préparerons minutieusement pour exporter des produits finis vers le marché mondial», a déclaré Ha Jae-joo, directeur du KAERI.

lsr@yna.co.kr

(FIN)