2018/02/08 10:52 KST

Article View Option

Achèvement de nouveaux réacteurs retardé par des inspections de sécurité sismique

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- L'achèvement de deux nouveaux réacteurs nucléaires a été retardé de huit mois pour répondre à des exigences de sécurité renforcées contre les tremblements de terre, a annoncé aujourd’hui le ministère de l'Energie.

La construction des réacteurs Shin Hanul-1 et 2 a débuté en avril 2010 et devait être terminée en février de l'année prochaine.

Des responsables du ministère ont indiqué que le report à octobre est dû à une opération d'essai retardée d'un autre réacteur, le Shin Kori-4.

Les trois réacteurs ont passé avec succès des inspections de sécurité auparavant, mais ils ont été soumis à des évaluations plus strictes après deux tremblements de terre majeurs dans les villes voisines l'année dernière.

Le Shin Kori-4 devait être alimenté et mis à l’essai l'année dernière, avant d'être achevé en septembre de cette année. Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP) a déclaré que le réacteur pourrait dépasser la date butoir en raison d'inspections supplémentaires et que le retard affecterait les deux autres nouveaux réacteurs.

Les réacteurs Shin Hanul, situés à Uljin, à quelque 330 kilomètres au sud-est de Séoul, ont une capacité de 1,4 gigawatt chacun.

Le Shin Kori-4, construit à Ulsan, à 414 kilomètres au sud-est de la capitale, a également une capacité de 1,4 gigawatt.

KHNP a déclaré que les retards n'affecteraient pas le plan d'alimentation électrique, fixé à 88,5 gigawatts pour l'année prochaine.

Le site de construction du réacteur Shin-Hanul-2 à Uljin, à 330 kilomètres au sud-est de Séoul.
Le site de construction du réacteur Shin-Hanul-2 à Uljin, à 330 kilomètres au sud-est de Séoul.

lp@yna.co.kr

(FIN)