2017/12/12 09:35 KST

Article View Option

PyeongChang 2018 : deux robots participent au relais de la torche olympique

Le robot humanoïde sud-coréen Hubo porte la torche des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l’Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST) à Daejeon.
Le robot humanoïde sud-coréen Hubo porte la torche des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l’Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST) à Daejeon.

DAEJEON, 12 déc. (Yonhap) -- Deux robots sud-coréens ont porté la flamme des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 lundi à Daejeon, au troisième jour du relais de la torche olympique dans cette ville.

C'est la première fois au monde qu'un robot participe au relais de la flamme olympique. Vers 16h31, le robot humanoïde Hubo est apparu avec Dennis Hong, professeur à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Hubo, qui mesure 120 cm, pèse 55 kg, peut effectuer 65 pas par minute, bouger librement grâce à ses 41 articulations et sait danser, a reçu la flamme olympique des mains de Hong.

Après avoir marché environ 20 m, un grand mur a barré son chemin, quand il a voulu transmettre la torche olympique au professeur Oh Jun-ho de l'Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST).

Hubo a troué le mur en utilisant une perceuse installée dans sa main droite et a transmis la flamme olympique avec sa main gauche à Oh qui était derrière le mur. Hubo a montré qu’il pouvait faire face à des imprévus.

Le professeur Oh Jun-ho transmet la flamme olympique au robot FX-2.
Le professeur Oh Jun-ho transmet la flamme olympique au robot FX-2.

Ensuite, Oh a transmis la torche olympique au robot FX-2, développé par son équipe de recherche. FX-2, qui mesure 2,5 m et pèse 280 kg, peut porter un adulte de 70 kg. Le collégien Lee Jung-jae est monté sur ce robot.

Après un repos d'un jour, la torche de PyeongChang continuera son relais à la ville de Sejong.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)