2017/12/06 11:16 KST

Article View Option

Exportation vers la France d'un programme d'évaluation de la conception de réacteurs du futur

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) -- L’Institut coréen de recherche sur l’énergie atomique (KAERI) a annoncé ce mercredi avoir signé un contrat de 53 millions de wons (40.000 euros) avec le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de la France pour le droit à l’utilisation du programme d’évaluation à haute température de la conception de réacteurs du futur mis au point par une équipe scientifique sud-coréenne.

En vertu de ce contrat, le CEA aura le droit d'utiliser pendant deux ans ce programme conjointement développé par le docteur Lee Hyeong-yeon et l’université nationale des sciences et technologies de Séoul et financé par la Fondation nationale de la recherche coréenne (NRF).

Le programme examine la solidité de la conception de réacteurs du futur, comme le réacteur à neutrons rapides à caloporteur sodium (SFR), le réacteur nucléaire à très haute température (VHTR) et le réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER).

Le programme a informatisé la procédure d’évaluation utilisée lors de la conception de réacteurs du futur pour permettre d’éviter les erreurs de calcul, a expliqué l’institut.

Le KAERI a également noté que ce programme aide à réduire considérablement le temps nécessaire à l’évaluation et facilite l’évaluation car il est aussi opérable depuis un smartphone.

«Le CEA considère ce programme comme un exemple réussi de l’informatisation du code RCC-MRx», a déclaré le docteur Lee en ajoutant que ce contrat est d’autant plus significatif qu’il s’agit d’une réexportation des technologies coréennes vers la France, leader mondial des technologies d’évaluation de la conception des réacteurs du futur.

lsr@yna.co.kr

(FIN)