2017/11/17 10:17 KST

Article View Option

Samsung devrait rester cette année le premier investisseur mondial dans les puces

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Les dépenses d’investissement de Samsung Electronics Co. dans les équipements liés aux semi-conducteurs devraient atteindre 26 milliards de dollars cette année pour représenter environ 20% des 90,8 milliards de dollars investis à travers le monde, soit la plus grande part, ont montré ce vendredi des données du cabinet d’études de marché IC Insights.

Selon les données, le plus grand producteur de puces mémoire au monde a prévu d’accorder 14 milliards de dollars aux puces mémoire flash NAND 3D, 7 milliards aux DRAM et 5 milliards au secteur de la fonderie.

Ces investissements agressifs «sans précédent» de Samsung devraient entraîner une surcapacité de production sur le segment des flash NAND 3D, selon le cabinet.

«Cette situation de surcapacité sera due non seulement aux énormes dépenses de Samsung pour les flash NAND 3D mais aussi à ses concurrents sur ce segment de marché qui répondent à ces dépenses massives», a analysé IC Insights, en citant SK hynix Inc. et Micron Technology Inc. comme des concurrents.

«A un moment ou à un autre, les rivaux de Samsung devront accroître leur capacité ou alors ils perdront leur part de marché», a-t-il expliqué.

Ce dernier a également ajouté que les leaders traditionnels comme Samsung, SK hynix et Micron Technology devraient conserver leur avance face aux entreprises chinoises dans le futur.

«Le niveau des dépenses de Samsung cette année signifie que les nouvelles jeunes pousses chinoises sur le marché des mémoires ont peu de chance de concurrencer les fournisseurs et fabricants mondiaux sans former des coentreprises avec les grands fournisseurs existants», a ajouté le cabinet.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)