2017/10/12 16:51 KST

Article View Option

Une feuille de route pour la sortie du nucléaire civil sera présentée avant la fin de l'année

Réacteur nucléaire Wolsong-1 (1er de la dr.)
Réacteur nucléaire Wolsong-1 (1er de la dr.)

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- Le gouvernement élaborera d’ici la fin de l’année une feuille de route pour la sortie du nucléaire civil destinée à réduire la dépendance vis-à-vis du charbon et de l’énergie nucléaire et à se tourner vers le gaz naturel et les énergies renouvelables dans le but de mettre un plus grand accent sur la sécurité et l’innovation.

«Nous dirigerons le paradigme énergétique vers les énergies sûres et propres du futur pour refléter les tendances mondiales et la demande du peuple», a déclaré Paik Un-gyu, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie, lors d’un audit parlementaire. «Nous fermerons progressivement les réacteurs nucléaires et rendrons les centrales thermiques à charbon plus respectueuses de l’environnement.»

Après son entrée en fonction en mai dernier, le président Moon Jae-in a fait table rase du plan de construire six nouveaux réacteurs nucléaires et les travaux de construction de deux réacteurs ont été provisoirement suspendus pour recueillir l’opinion du peuple. Le résultat du débat public sera annoncé le 20 octobre.

Le ministère a en outre indiqué que la feuille de route ferait passer le ratio des énergies renouvelables à 20% d’ici 2030 en augmentant les investissements dans la recherche et développement et en soutenant les secteurs liés.

Après la fermeture du plus vieux réacteur nucléaire de la nation, Kori-1, en mai dernier, le gouvernement cherchera à avancer la fermeture de Wolsong-1. Les 10 plus vieux réacteurs du pays cesseront leur activité d’ici 2030 comme leur cycle de vie arrivera à terme progressivement.

Tout en permettant la construction en cours de cinq centrales à charbon, le ministère a noté qu’il n’accorderait plus de nouvelles licences et conseillerait aux sociétés d’électricité de convertir leur projet de construction de centrales à charbon en stations de gaz naturel liquéfié.

Parallèlement, le gouvernement a promis un soutien actif aux efforts du secteur local destinés à exporter des réacteurs nucléaires conçus grâce aux technologies coréennes pour maintenir leur savoir-faire et leur compétitivité sur le marché mondial.

Actuellement, Korea Electric Power Corp. (KEPCO) et des sociétés de construction locales cherchent activement à pénétrer les marchés étrangers en visant à obtenir des projets nucléaires en Grande-Bretagne, Arabie saoudite et République tchèque.

lsr@yna.co.kr

(FIN)