SNS Share
Article View Option

2017/05/17 15:56 KST

La Corée du Sud, la deuxième plus grande victime des attaques DDoS au T1

(Source : Kaspersky Lab)
(Source : Kaspersky Lab)

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a été la deuxième plus grande victime des attaques par déni de service (DDoS) dans le monde au premier trimestre de cette année, a montré ce mardi un rapport de Kaspersky Lab, société spécialisée dans la cybersécurité.

Selon le rapport, 26,57% des attaques DDoS ont visé la Corée du Sud, en forte hausse par rapport aux 9,42% enregistrés le trimestre précédent.

La Chine était en tête parmi 72 pays après avoir fait l'objet de 47,78% des attaques DDoS au cours de la période janvier-mars, a-t-elle précisé.

La société a par ailleurs noté que les attaques DDoS se sont affaiblies dans l'ensemble au premier trimestre avec la diminution du nombre total des attaques et des durées d'attaque.

Le nombre total d’attaques DDoS a diminué de 8% en glissement trimestriel au premier trimestre, a-t-elle détaillé. Les Pays-Bas et la Grande-Bretagne ont remplacé le Japon et la France dans le Top 10 des plus grandes victimes de cette cybercriminalité.

lsr@yna.co.kr

(FIN)