2018/11/03 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

03 novembre

1929 -- Des étudiants de la ville de Gwangju, située dans le sud-ouest de la Corée du Sud, descendent dans la rue pour protester contre l'occupation japonaise qui a débuté en 1910. Le soulèvement est le point culminant d'une série de manifestations et boycotts menés par les organisations estudiantines de la ville, qui tentent de faire revivre la langue coréenne et l'enseignement de l'histoire du pays.

Le gouverneur général du Japon en Corée a en effet interdit l'enseignement de la langue et de l'histoire coréennes en mettant en place des cours d'apprentissage du japonais et de l'histoire nippone dans le cadre d'une politique visant à priver les Coréens de leur identité. La domination coloniale prendra fin en 1945 avec la défaite du Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

1979 -- Funérailles nationales pour le président Park Chung-hee, assassiné par Kim Jae-kyu, chef de l'Agence centrale du renseignement (aujourd'hui le Service national du renseignement), après 18 ans de règne. Arrivé au pouvoir par un coup d'Etat militaire, il avait assuré sa présidence à vie en modifiant la Constitution. L'assassinat a eu lieu un an après le début de son neuvième mandat.

1980 -- Une cour martiale des forces armées sud-coréennes condamne à mort Kim Dae-jung, le chef de l'opposition, sur des accusations de sédition. L'administration du président de l'époque, Chun Doo-hwan, général ayant pris le pouvoir par un coup d'Etat après la mort de Park Chung-hee, l'accuse d'avoir tenté de renverser le gouvernement.

La condamnation à mort de Kim sera plus tard commuée en prison à vie. Il sera libéré un an plus tard pour suivre un traitement médical aux Etats-Unis afin de soigner une blessure à la jambe suite aux tortures subies en prison. Kim sera par la suite président de 1998 à 2003 et recevra le prix Nobel de la paix en 2000 pour ses efforts de promotion de la démocratie et de la réconciliation intercoréenne.

2016 -- La Cour centrale du district de Séoul délivre le mandat d'arrêt requis par le Parquet contre Choi Soon-sil, une confidente de la présidente Park Geun-hye impliquée dans un scandale de grande envergure, en raison d'allégations d'abus de pouvoir, de trafic d'influence et de corruption.

2016 -- L'Assemblée nationale ratifie l'Accord de Paris sur le climat, devenant le huitième pays à ratifier cet accord international visant à limiter le réchauffement climatique à 2°C.

(FIN)