2018/09/12 14:10 KST

Article View Option

Le mandat du directeur du Musée national d'art moderne et contemporain ne sera pas prolongé

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- Bartomeu Mari, patron du Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) à Séoul, terminera son mandat en décembre sans extension, ont indiqué des sources aujourd'hui.

Un fonctionnaire proche du dossier au ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme a déclaré à l'agence de presse Yonhap que le mandat du directeur ne serait pas prolongé.

«En écoutant diverses opinions émanant de l'industrie de l'art coréenne, une majorité de personnes nous ont dit que le Musée national d'art moderne et contemporain devait se concentrer davantage sur l'identité de l'art coréen. Nous avons donc décidé de trouver un nouveau directeur.»

«Selon la politique en vigueur, nous lui avons notifié qu'il ne serait pas possible pour lui d'envisager un second mandat», a déclaré la source.

Une autre source au musée a également confirmé que le ministère avait informé le directeur que son mandat de trois ans prendrait fin le 13 décembre et que le processus de recrutement pour son remplacement débuterait début octobre.

Le patron espagnol avait ouvertement exprimé sa volonté de briguer un autre mandat. Lors d'une conférence de presse en janvier, il a déclaré que le mandat de trois ans était trop court pour mener à bien un projet plus long. Il est le premier étranger à occuper le poste de directeur du MMCA.

Mari a été à la tête du Musée d'art contemporain de Barcelone (MACBA), directeur du Centre d'art contemporain Witte de With à Rotterdam (Pays-Bas) et président du Comité international des musées et collections d'art moderne et contemporain (CIMAM).

Bartomeu Mari, le directeur du Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) à Séoul.
Bartomeu Mari, le directeur du Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) à Séoul.

lp@yna.co.kr

(FIN)