2018/01/12 14:19 KST

Article View Option

PyeongChang 2018 : Kim Bo-reum vise une première médaille olympique en patinage de vitesse

SEOUL, 12 jan. (Yonhap) -- Kim Bo-reum, une ancienne patineuse de vitesse sur piste courte ayant connu des difficultés, s'est taillée une place de choix dans le patinage de vitesse en départ de masse, une épreuve relativement nouvelle et souvent riche en rebondissements.

Le départ de masse fera ses débuts olympiques à PyeongChang le mois prochain, et Kim, qui concourra à domicile, sera parmi les prétendantes à une médaille.

Les patineurs commencent tous simultanément en départ de masse et la course sur 16 tours nécessite beaucoup de planification et de stratégie. Etant donné que le contact physique est autorisé et qu’il n’y pas d’assignation aux voies intérieures ou extérieures comme dans les autres courses individuelles, les athlètes se bousculent pour avoir la première place.

Sur cette photo prise le 12 décembre 2017, la patineuse de vitesse sud-coréenne Kim Bo-reum salue les photographes à l'aéroport international d'Incheon après son retour de Salt Lake City, où elle a participé à une épreuve de Coupe du monde de l'ISU.
Sur cette photo prise le 12 décembre 2017, la patineuse de vitesse sud-coréenne Kim Bo-reum salue les photographes à l'aéroport international d'Incheon après son retour de Salt Lake City, où elle a participé à une épreuve de Coupe du monde de l'ISU.

Et Kim, qui s'est lancée sur piste longue en 2010 alors qu’elle était en deuxième année de lycée, a pu compter sur ses entraînements sur piste courte pour prospérer dans le départ de masse.

La sportive de 24 ans a commencé à participer à des courses de départ de masse lors de la saison de Coupe du monde 2014-2015 de l'Union internationale de patinage (ISU) et s'est classée huitième au classement général à la fin de la saison. Elle a ensuite connue une ascension légitime au cours de la saison 2016-2017, en remportant trois titres de Coupe du monde et en s'offrant deux fois la deuxième place pour terminer au premier rang du classement général.

Kim a également remporté la médaille d'or de départ de masse aux Championnats du monde de distances individuelles de l'ISU en février dernier.

La jeune femme considère le patineur de vitesse masculin Lee Seung-hoon comme un modèle. C'est après l’avoir vu remporter avec panache une médaille d'or du 10.000m aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver 2010 que Kim a décidé de passer au patinage de vitesse. Lee s'était lui-même reconverti à la longue piste après avoir échoué à rejoindre l'équipe olympique sur piste courte.

A ses débuts, Kim était une spécialiste des longues distances. Elle a remporté la médaille d'argent au 3.000m des Jeux asiatiques d'hiver de 2011. Puis, lors de ses premiers Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, trois ans plus tard, la patineuse s'est classée 13e du 3.000m, soit la meilleure performance d'une Sud-Coréenne sur cette distance.

Et une fois que le départ de masse est devenu un événement régulier sur le circuit de l'ISU, Kim a atteint un tout nouveau niveau.

Sur cette photo prise le 29 décembre 2017, la patineuse de vitesse sud-coréenne Kim Bo-reum participe à la finale du 3.000m féminin aux Championnats nationaux de patinage de vitesse organisés à la patinoire internationale de Taeneung à Séoul.
Sur cette photo prise le 29 décembre 2017, la patineuse de vitesse sud-coréenne Kim Bo-reum participe à la finale du 3.000m féminin aux Championnats nationaux de patinage de vitesse organisés à la patinoire internationale de Taeneung à Séoul.

Elle a subi une blessure au dos lors d'une chute au cours des demi-finales de départ de masse à sa première Coupe du monde de la saison 2017-2018 en novembre. Elle s'est retrouvée 10e au classement général des Jeux olympiques, avec une troisième place comme meilleur résultat de la saison.

Cependant, la patineuse qui a la réputation d’être une travailleuse acharnée, avec deux entraînements par jour, a annoncé retrouver peu à peu la forme.

«Actuellement, je suis à environ 60%, mais j'essaierai d'atteindre mon apogée à temps pour les Jeux olympiques», a-t-elle déclaré. «Je veux l’or aux Jeux olympiques de PyeongChang.»

lp@yna.co.kr

(FIN)