2018/01/10 18:47 KST

Article View Option

Les athlètes en phase finale de préparation à 30 jours des Jeux de PyeongChang

JINCHEON, Corée du Sud, 10 jan. (Yonhap) -- Les athlètes sud-coréens finalisent ce mercredi leur préparation à 30 jours des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang.

Les équipes nationales de patinage de vitesse, de hockey sur glace, de curling et de saut acrobatique ont permis à la presse d'observer leur entraînement au Centre national d'entraînement de Jincheon, dans la ville du même nom située à 90km au sud de Séoul.

La Corée du Sud espère remporter huit médailles d'or et se placer dans les quatre premiers au classement des médailles. Le meilleur résultat du pays à des Jeux d'hiver a été à Vancouver en 2010, grâce à six médailles d'or, 14 médailles au total et une cinquième place au classement.

Les patineurs sur piste courte sud-coréens s'entraînent à Jincheon ce mercredi 10 janvier 2018.
Les patineurs sur piste courte sud-coréens s'entraînent à Jincheon ce mercredi 10 janvier 2018.

Les patineurs de vitesse sud-coréens sont probablement les athlètes ayant le plus de pression. Vingt-et-une des 26 médailles d'or gagnées par la Corée du Sud à des JO d'hiver proviennent du patinage sur piste courte.

Choi Min-jeong, une des meilleures patineuses sur piste courte au monde, a dit ne pas vouloir se focaliser sur le résultat. «Je suis excitée et nerveuse à la fois à mesure qu'approchent les olympiades», a confié Choi. «Si je peux simplement me focaliser sur le processus, je pense que les résultats suivront.»

L'équipe masculine de hockey a réuni 36 joueurs et l'entraîneur Jim Paek finalisera sa sélection de 25 joueurs à la fin du mois. La Corée du Sud fera ses débuts olympiques dans ce sport en tant que nation hôte. Les Sud-Coréens, classés 21e au monde, affronteront le Canada, numéro un au monde et double médaillé d'or en titre, ainsi que la République Tchèque (6e au monde) et la Suisse (7e) en ronde préliminaire.

Malgré la qualité des adversaires de la Corée du Sud, Paek, un ancien défenseur de la National Hockey League (NHL), a assuré que son but est toujours de remporter l'or. «Si nous ne nous attendions pas à décrocher la médaille d'or, nous ne serions pas ici en train de nous entraîner», a-t-il déclaré. «Chaque joueur travaille extrêmement dur. C'est pour cela que nous sommes ici, pour travailler extrêmement dur et tendre vers nos rêves.»

Entraînement des hockeyeurs sud-coréens à Jincheon.
Entraînement des hockeyeurs sud-coréens à Jincheon.

En saut acrobatique à ski, l'ancienne gymnaste Kim Kyoung-eun sera la première Sud-Coréenne à concourir dans la discipline. Son entraîneur, Cho Sung-dong, est lui même un ancien gymnaste ayant entraîné Yang Hak-seon, le champion olympique en 2012 au saut de cheval. Cho a estimé que le saut acrobatique en est encore à ses balbutiements en Corée du Sud mais qu'il s'agit d'un sport dans lequel il vaut la peine d'investir à long terme.

«Quand j'ai pris la direction de l'équipe nationale de gymnastique en 1979, nous étions 49e sur 53 pays dans le monde», a rappelé Cho. «Mais nous avons été capables de produire des champions olympiques tels que Yang Hak-seon grâce à notre travail persistant. Je pense que si nous pouvons nous investir de la même façon dans le saut acrobatique, nous pourrons gagner à l'avenir une médaille olympique.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)