2017/12/06 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

06 décembre

1971 -- Le président Park Chung-hee décrète l'état d'urgence en Corée du Sud, citant les menaces d'invasion de la Corée du Nord. Ce décret réduira considérablement la liberté de parole et lui permettra ainsi de renforcer son emprise sur le pouvoir.

1979 -- Le collège électoral de la nation, nommé Conférence nationale pour l'unification, choisit le chef intérimaire Choi Kyu-hah comme président. Il remplit le vide politique laissé par l'assassinat du président Park Chung-hee par Kim Jae-kyu, le chef de l'Agence centrale du renseignement (aujourd'hui le Service national du renseignement).

1994 -- Une délégation envoyée par Pyongyang arrive à Washington pour tenter d'améliorer les liens entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. C'est la première visite officielle du genre.

2003 -- Le président Roh Moo-hyun promulgue une loi appelant à nommer un conseiller indépendant pour enquêter sur des allégations accusant de corruption plusieurs membres de son entourage.

2012 -- Ahn Cheol-soo, ancien candidat indépendant à la présidence de la République, décide de soutenir le principal candidat de l’opposition, Moon Jae-in, dans l'espoir d’ouvrir une nouvelle ère politique.

(FIN)