2017/12/04 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

04 décembre

1884 -- Kim Ok-kyun, Pak Yong-ho et d'autres jeunes réformistes, soutenus par le gouvernement japonais, s’emparent brièvement du pouvoir par un coup d'Etat dans le but de moderniser le dernier royaume de Corée, la dynastie des Yi. Les putschistes estiment que la Corée se doit d’imiter le Japon, qui a institutionnalisé ses réformes en 1868, et de se transformer en une société moderne. Le coup d'Etat se révèlera de courte durée après une intervention de l'armée chinoise, craignant que la balance des pouvoirs dans la péninsule coréenne ne penche de façon décisive en faveur du Japon.

1964 -- La Corée du Sud et l'Allemagne de l'Ouest signent un accord visant à promouvoir les échanges économiques.

1979 -- Un tribunal militaire entame le procès de huit personnes, dont le chef de l'Agence centrale du renseignement (aujourd'hui le Service national du renseignement), Kim Jae-kyu, après l’assassinat du président Park Chung-hee par ce dernier. Park, au pouvoir pendant 18 ans après un coup d'Etat militaire, a été abattu le 26 octobre 1979.

2003 -- L'Assemblée nationale outrepasse le veto du président Roh Moo-hyun et vote une loi pour la nomination d'un conseiller spécial chargé d'enquêter sur les soupçons de corruption pesant sur les anciens collaborateurs du président. Cette décision soutenue par l'opposition, qui contrôlait alors l'Assemblée, tombera neuf jours après le veto de Roh au projet de loi, arguant qu’une enquête menée par des procureurs était déjà en cours.

(FIN)