2017/10/07 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

07 octobre

1950 -- L'Assemblée générale des Nations unies autorise les troupes américaines, sous le contrôle des Nations unies, à avancer au nord de la frontière intercoréenne. La guerre de Corée tourne en faveur des forces de l'ONU après le débarquement à Incheon du général américain Douglas MacArthur. La guerre s'achèvera en 1953.

1964 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec l'Uruguay.

1979 -- Kim Hyung-wook, l'ancien chef du Service national du renseignement de la Corée du Sud, disparaît à Paris. Kim s'était exilé à l'étranger au début des années 70 après avoir critiqué son ancien mentor, le président Park Chung-hee.

1989 -- Le pape Jean-Paul II arrive en Corée du Sud.

1998 -- Le président sud-coréen Kim Dae-jung et la Première dame du pays, Lee Hee-ho, vont au Japon. Après une rencontre avec l'empereur Akihito, le président Kim discute avec le Premier ministre japonais Keizo Obuchi en vue de faire une déclaration commune pour surmonter les différends liés au passé et pour établir de nouvelles relations.

2003 -- La Corée du Sud, la Chine et le Japon se mettent d'accord pour prévenir la prolifération des armes de destruction massive et résoudre de manière pacifique le problème nucléaire nord-coréen. Cet accord est conclu lors d'un sommet tripartite entre la Corée du Sud (représentée par le président sud-coréen Roh Moo-hyun), la Chine (Premier ministre Wen Jiabao) et le Japon (Premier ministre Junichiro Koizumi).

(FIN)