2017/10/03 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

03 octobre

1979 -- L'Assemblée nationale de la Corée du Sud, contrôlée par le parti au pouvoir du président Park Chung-hee, prive Kim Young-sam, le chef du Nouveau Parti démocratique, de son siège parlementaire pour ses activités antigouvernementales. L'éviction déclenche des manifestations en faveur de la démocratie. Quelques semaines plus tard, Park sera assassiné par le chef de l'Agence centrale du renseignement (aujourd'hui le Service national du renseignement), Kim Jae-kyu.

1999 -- Vingt-deux travailleurs sont victimes d’une fuite radioactive du troisième réacteur nucléaire de la centrale de Wolsong. L'incident entraînera un contrôle de sécurité complet de toutes les centrales nucléaires du pays.

2005 -- Onze personnes trouvent la mort et 70 autres sont blessées dans un stade de Sangju, à quelque 270 kilomètres au sud de Séoul, lors d’une bousculade.

2006 -- La Corée du Nord annonce qu'elle va effectuer un essai nucléaire dans le futur, affirmant que c’est la politique hostile des Etats-Unis qui oblige le pays communiste à le faire. Défiant les sévères critiques de la communauté internationale, la Corée du Nord effectuera son premier essai nucléaire six jours plus tard, le 9 octobre.

(FIN)