2017/08/31 19:58 KST

Article View Option

PyeongChang «prêt à accueillir le monde» aux prochains Jeux olympiques d'hiver, selon le CIO

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- PyeongChang est «prêt à accueillir le monde» aux prochains Jeux olympiques d'hiver en février, a déclaré ce jeudi Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination du Comité international olympique (CIO).

Lindberg a achevé ce jeudi la neuvième et dernière visite de son équipe à PyeongChang, situé à environ 180km à l'est de Séoul. Elle s'est dite «très satisfaite du progrès» de la ville organisatrice.

«Grâce à cette visite je suis sûre que PyeongChang est prêt à accueillir le monde en février prochain», a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse. «Nous avons pu voir les progrès effectués dans les installations et les infrastructures et avons été informés des projets destinés à attirer les fans des JO. Les choses doivent maintenant continuer à s'affiner au cours des prochains mois afin d'assurer que l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver soit couronnée de succès.»

Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination du Comité international olympique, en conférence de presse à PyeongChang ce jeudi 31août 2017.
Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination du Comité international olympique, en conférence de presse à PyeongChang ce jeudi 31août 2017.

Lindberg a demandé à la ville de générer plus de buzz pour les Jeux olympiques en commençant la seconde phase de vente des tickets la semaine prochaine ainsi que le relais de la flamme olympique le 1er novembre.

«C'est une occasion pour les Coréens de montrer leur fierté et de participer à un moment historique de leur pays» a-t-elle dit. «Ce sera une occasion unique pour les Coréens de se rassembler et d'encourager les athlètes à atteindre la gloire olympique. Je les invite à ne pas manquer cette opportunité.»

Une chose a inquiété la présidente de la commission: les projets concernant l’utilisation des installations après les Jeux olympiques. Un tel projet manque encore pour plusieurs installations.

Lindberg a estimé que l'absence à PyeongChang des joueurs masculins de la National Hockey League (NHL) n'affectera pas les Jeux. Les joueurs de la NHL participent aux Jeux olympiques d'hiver depuis 1998 mais la ligue a annoncé qu'elle n'enverra pas cette année ses joueurs en Corée du Sud.

La représentante du CIO a réaffirmé que son organisation a invité la Corée du Nord à prendre part aux JO de PyeongChang 2018. «Le CIO a promis d’aider les athlètes nord-coréens au niveau de leur entraînement et de la mise à disposition des installations s'ils en ont besoin pour les qualifications», a dit Lindberg. «Nous espérons que tous les comités olympiques nationaux pratiquant les sports d'hiver seront présents ici à PyeongChang.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)