2017/08/10 06:22 KST

Article View Option

Séoul veut que la Corée du Nord participe aux JO de PyeongChang pour promouvoir la paix

SEOUL, 10 août (Yonhap) -- La Corée du Sud aimerait que la Corée du Nord participe au Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, à moins de 200 jours de l'événement, afin d'envoyer un message de paix dans un contexte de tensions intercoréennes.

La Corée du Sud accueillera les Jeux d'hiver à PyeongChang, à 180 kilomètres à l'est de Séoul, du 9 au 25 février prochain. Il s'agira des premiers Jeux olympiques d'hiver à être organisés en Corée du Sud.

La participation de la Corée du Nord permettrait de faire de l'événement des «Jeux olympiques de la paix», comme le désirent les organisateurs. La Corée du Nord n'a pas encore annoncé si elle participera ou non aux Jeux. Séoul a déjà dit désirer la participation du pays voisin.

Tout pays amoureux de la paix, y compris la Corée du Nord, a le devoir de participer aux Jeux olympiques, ont affirmé auparavant les organisateurs des jeux. Le gouvernement Moon Jae-in estime que la participation de la Corée du Nord pourrait contribuer à améliorer les relations intercoréennes.

«Je demande à nouveau à la Corée du Nord de prendre une décision. Nous ne nous précipiterons pas et ne ferons pas preuve de pessimisme, et garderons les portes ouvertes jusqu'au dernier moment», a déclaré Moon le 24 juillet lors d'un événement marquant les 200 jours avant la compétition.

Le président Moon Jae-in et l'ancienne patineuse artistique Kim Yu-na posent pour une séance photos en portant des messages de soutien le lundi 24 juillet 2017 à l'Alpensia Ski Resort à PyeongChang, dans la province du Gangwon, lors d'un événement pour marquer les 200 jours avant le début des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.
Moon et Kim

Le président Moon Jae-in et l'ancienne patineuse artistique Kim Yu-na posent pour une séance photos en portant des messages de soutien le lundi 24 juillet 2017 à l'Alpensia Ski Resort à PyeongChang, dans la province du Gangwon, lors d'un événement pour marquer les 200 jours avant le début des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.

«Le Comité international olympique (CIO) a ouvert la porte à la Corée du Nord. Il ne lui reste plus maintenant qu'à se décider», a-t-il ajouté. PyeongChang a été un champ de bataille contesté pendant la guerre de Corée. Moon a proposé en juin, lors de la cérémonie d'ouverture des Championnats du monde de Taekwondo, où le Nord a envoyé une équipe de démonstration, que les deux Corées créent une équipe unifiée.

Les deux Corées ont présenté des équipes conjointes aux Championnats du monde de tennis de table de 1991 et au Championnat mondial de la jeunesse FIFA de 1991. Les athlètes coréens ont également défilé sous un même drapeau lors des cérémonies d'ouverture de plusieurs Jeux olympiques et asiatiques, notamment en 2000 aux Jeux olympiques d'été de Sydney et aux Jeux asiatiques de Busan en 2002.

Les athlètes des deux Corées entrent au stade de Busan (Photo d'archives)
Cérémonie d'ouverture des Jeux asiatiques de Busan en 2002

Les athlètes des deux Corées entrent au stade de Busan (Photo d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)