SNS Share
Article View Option

2017/05/20 00:00 KST

Un jour dans l'histoire de la Corée

20 mai

1949 -- Kim Yak-su et Lee Mun-won, législateurs de la première Assemblée nationale de Corée du Sud, sont arrêtés pour avoir discuté du retrait des troupes étrangères du pays et de la réunification des deux Corées. En raison de leurs idées, les deux députés sont accusés d'être des sympathisants communistes.

1954 -- La troisième élection parlementaire du pays se déroule.

1962 -- Le gouvernement sud-coréen impose un couvre-feu à l'échelle nationale. Le couvre-feu est une mesure qui a vu le jour en 1945 et qui a été définitivement abolie en 1982.

1980 -- La Cour suprême confirme la condamnation à mort de Kim Jae-gyu, ancien chef de l'Agence centrale du renseignement, qui a assassiné le président Park Chung-hee en octobre 1979. Il sera exécuté le 24 mai 1980.

1986 -- Lee Dong-su, un étudiant militant de l'université nationale de Séoul, s’immole par le feu au Centre des étudiants de l'université, appelant à «l'éradication de l'impérialisme américain» et à la condamnation du président Chun Doo-hwan, que Lee a traité de fasciste.

2003 -- Lee Keun-young, ancien président de la Commission de surveillance financière, est arrêté pour avoir accordé des prêts illégaux à des filiales de Hyundai en 2000 dans le cadre d'un scandale impliquant la Corée du Nord avant le premier sommet intercoréen.

2010 -- Une enquête menée par une équipe internationale d'experts conclut que le naufrage du navire de guerre sud-coréen Cheonan le 26 mars 2010 près de la frontière maritime intercoréenne en mer Jaune, qui a tué 46 marins, a été provoqué par une attaque nord-coréenne.

(FIN)