SNS Share
Article View Option

2017/04/15 00:00 KST

Un jour dans l'histoire de la Corée

15 avril

1885 -- Le navire de patrouille britannique East Asia occupe Geomun, une petite île au large des côtes du sud de la péninsule coréenne, avec le prétexte de bloquer l'expansion vers le sud de la Russie.

1910 -- Le linguiste coréen Ju Si-gyeong publie un livre de grammaire pour une utilisation moderne de la langue coréenne.

1912 -- Kim Il-sung, fondateur de la Corée du Nord et grand-père du leader nord-coréen actuel Kim Jong-un, naît dans la province du Pyongan du Sud, une région dans l'ouest de la Corée du Nord. Il rejoindra plus tard le Parti communiste chinois et recevra une formation en Union soviétique avant de revenir à Pyongyang pour prendre la tête du pays. Il décédera en 1994 d'une insuffisance cardiaque.

1919 -- La police japonaise tue un groupe de villageois coréens à Jeam-ri, dans la province du Gyeonggi, à la suite de leur participation à des manifestations de rue pour l'indépendance du pays et contre le régime colonial japonais. Les villageois ont été rassemblés dans une église avant que la police japonaise n’ouvre le feu et n'incendie l’édifice.

1949 -- Le corps des Marines voit le jour à Jinhae, dans la province du Gyeongsang du Sud.

1969 -- La Corée du Nord abat un avion de reconnaissance américain au-dessus de la mer de l’Est.

1990 -- Pyunghwa Broadcasting Corp. (PBC), chaîne de télévision et station de radio gérées par l'Eglise catholique romaine en Corée, est créé à Séoul.

1999 -- Un avion cargo de Korean Air s'écrase peu après son décollage à l'aéroport de Shanghai Hongchiao, en Chine, tuant sept personnes et en blessant 40 autres.

2002 -- Un avion de ligne chinois s'écrase à Gimhae, dans la province du Gyeongsang du Sud, faisant 129 morts.

2003 -- Le gouvernement de Séoul extrade un Sud-Coréen qui a commis un crime au Japon. C'est la première fois que la Corée du Sud applique le traité d'extradition signé avec le Japon.

2009 -- La Corée du Nord annonce son retrait des pourparlers sur le désarmement nucléaire et relance ses installations nucléaires en réponse à la condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU suite au lancement d'une fusée le 5 avril. Neuf jours plus tard, la Corée du Nord tirera une fusée à longue portée et le Conseil de sécurité adoptera à l'unanimité une déclaration accusant Pyongyang de violer une résolution onusienne antérieure qui lui interdisait tout tir de missile balistique.

(FIN)