SNS Share
Article View Option

2017/04/13 22:33 KST

Cannes 2017 : «Okja» de Bong Joon-ho et «The Day After» de Hong Sang-soo en compétition

Bong Joon-ho (à gauche) et Hong Sang-soo (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 13 avr. (Yonhap) -- «Okja» de Bong Joon-ho et «The Day After» de Hong Sang-soo font partie des 18 films en lice pour la Palme d'or et trois autres productions sud-coréennes sont invitées au Festival International du film de Cannes qui se déroulera du 17 au 28 mai.

Le président du festival Pierre Lescure et son délégué général Thierry Frémaux ont dévoilé ce jeudi la sélection officielle de la 70e édition de cette grande messe cinématographique.

C'est la première fois que deux réalisations coréennes sont retenues dans la compétition depuis 2010 quand «Poetry» de Lee Chang-dong et «The Housemaid» d’Im Sang-soo concourraient pour la Palme d'or.

«Okja»

Co-écrit par Bong et Jon Ronson de «Frank», «Okja» raconte l'histoire d'une jeune fille qui risque tout pour empêcher une multinationale de kidnapper son meilleur ami, qui est un énorme animal nommé Okja.

Netflix a investi 50 millions de dollars dans ce long métrage qui a été produit par le studio hollywoodien Plan B de Brad Pitt. Le film présentera des acteurs hollywoodiens tels que Tilda Swinton, Jake Gyllenhaal et Paul Dano, ainsi que les acteurs coréens An Seo-hyun, Byun Hee-bong, Choi Woo-shik et Yoon Je-moon.

Il s'agira de la quatrième participation de Bong à Cannes après «Host» (2006), «Tokyo» (2008) et «Mother» (2009) mais de sa première en compétition officielle. Le réalisateur coréen a été nommé président du jury de la Caméra d'or du festival de Cannes en 2011.

«C'est un grand honneur de se rendre à nouveau au festival de Cannes et je suis particulièrement ému de voir que "Okja" produit en partenariat avec Netflix est devenu le premier film original de Netflix à entrer dans la catégorie compétition du festival du film», a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Quant à «The Day After» de Hong, il n'y a que très peu d'informations connues excepté le fait qu'il a été tourné pendant trois semaines en Corée du Sud en février dernier et met en scène Kwon Hae-hyo, Kim Min-hee, Jo Yoon-hee et Kim Saebyuk.

Le réalisateur Hong Sang-soo et l'actrice coréenne Kim Min-hee lors d'une conférence de presse le 13 mars 2017 à Séoul
Le réalisateur Hong Sang-soo et l'actrice coréenne Kim Min-hee lors d'une conférence de presse le 13 mars 2017 à Séoul

Un autre de ses films, intitulé «La caméra de Claire», sera également projeté en séance spéciale. Interprété par Isabelle Huppert et Kim Min-hee, le film porte sur un écrivain qui travaille à temps partiel comme enseignante dans un lycée.

Hong a été invité à trois reprises dans la section compétition, avec «La Femme est l'avenir de l'homme» (2004), «Conte de cinéma» (2005) et «Dans un autre pays» (2012).

Deux autres productions coréennes, «The Villainess» de Jung Byung-gil et «The Merciless» de Byun Sung-hyun seront projetées en Séance de minuit, selon le festival du film.

«The Villainess» est un film d'action sur une femme formée pour devenir une tueuse impitoyable et le secret et la vengeance de deux hommes autour de sa personne. «The Merciless» est un film policier racontant l'histoire de deux voyous qui n'ont rien à perdre.

lsr@yna.co.kr

(FIN)