SNS Share
Article View Option

2017/04/14 00:00 KST

Un jour dans l'histoire de la Corée

14 avril

1967 -- L’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), un ensemble d'accords commerciaux multilatéraux visant l'abolition des tarifs douaniers, des quotas et des subventions, entre en vigueur en Corée du Sud. L'accord international a vu le jour en 1947 et perdurera jusqu'en 1994, lorsque ses fonctions seront reprises par l'Organisation mondiale du commerce.

1978 -- Ouverture du Centre Sejong pour les arts du spectacle à Séoul.

1980 -- Le président Choi Kyu-hah nomme Chun Doo-hwan, alors commandant de la sécurité de défense, chef par intérim de l'Agence centrale du renseignement, le prédécesseur du Service national du renseignement.

1999 -- Une équipe spéciale enquêtant sur la mort du 1er lieutenant d'armée Kim Hoon, potentiellement suite à un contact non autorisé de certains de ses subordonnés avec des soldats nord-coréens, conclut à un suicide par une balle logée dans la tempe droite. Kim avait été retrouvé mort en février 1998, dans un bunker situé à l'intérieur de la Zone commune de sécurité (JSA) dans le village de Panmunjom, où il était de garde.

2003 -- Le nouveau leader de «Hanchongnyeon», l'Association des étudiants des universités sud-coréennes, déclare envisager de dissoudre l'organisation pour qu'elle puisse être réorganisée de façon à la rendre plus productive.

2005 -- La Commission des droits de l'Homme de l'ONU adopte une résolution sur la Corée du Nord pour la troisième fois afin de demander à l'Etat communiste de mettre fin immédiatement à la «violation systémique, généralisée et grave des droits de l'Homme».

2006 -- La Corée du Sud exhorte le Japon à abandonner son plan de conduire une enquête maritime près des îlots de Dokdo.

2009 -- La Corée du Nord défie la condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU à propos du lancement d’une fusée en déclarant son intention de se retirer des pourparlers sur le nucléaire et de relancer ses installations nucléaires.

2010 -- Le leader nord-coréen Kim Jong-il achève sa deuxième plus grande série de promotions de généraux depuis son arrivée au pouvoir.

(FIN)