SNS Share
Article View Option

2017/04/13 00:00 KST

Un jour dans l'histoire de la Corée

13 avril

1397 -- Fin de la construction de la porte de l'Est à Séoul, appelée Dongdaemun ou Heunginjimun en coréen.

1919 -- Mise en place du gouvernement coréen en exil à Shanghai pour entamer les efforts visant à regagner l'indépendance de la domination coloniale japonaise.

1977 -- La Corée du Sud établit des liens diplomatiques avec le Soudan.

1989 -- Moon Ik-hwan, pasteur et militant pour la réunification, est arrêté pour avoir violé la Loi sur la sécurité nationale suite à un voyage non autorisé en Corée du Nord.

1995 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec l'Egypte.

2000 -- La Corée du Sud organise des élections générales pour élire les députés de la 16e Assemblée nationale.

2005 -- La Corée du Sud dément les rapports selon lesquels le président Roh Moo-hyun aurait demandé en personne à l'ancienne présidente indonésienne Megawati Sukarnoputri de transmettre au dirigeant nord-coréen Kim Jong-il une proposition pour un deuxième sommet intercoréen.

2012 -- La Corée du Nord tire une fusée à longue portée Unha-3 du site de lancement de Tongchang-ri mais ne réussit pas à placer en orbite le satellite Kwangmyongsong 3. Son nouveau dirigeant, Kim Jong-un, est également nommé premier président de la Commission de défense nationale, concluant ainsi le processus de succession suite à la mort de son père, Kim Jong-il, en décembre 2011.

2016 -- Le principal parti d'opposition, le Parti Minjoo de Corée, remporte 123 sièges aux élections législatives pour élire les 300 députés de la 20e Assemblée nationale, devançant le parti au pouvoir, le Parti Saenuri, avec 122 sièges, le Parti du peuple, 38 sièges, et le Parti de la justice, 6 sièges. Les candidats indépendants en obtiennent de leur côté 11.

(FIN)