> Sport & Culture
2012/07/26 00:00 KST
Un jour dans l'histoire de la Corée


26 juillet

1950 -- Environ 300 réfugiés civils sud-coréens sont tués par les troupes américaines à Nogun-ri, un village dans le centre de la Corée du Sud, pendant les premières semaines de la guerre de Corée (1950-1953). En 1999, après des refus répétés, le gouvernement américain du président Bill Clinton reconnaît que le massacre a eu lieu et exprime ses profonds regrets, offrant un ensemble de mesures de conciliation - un monument d’un million de dollars et un fonds de bourses de 780.000 dollars –, des propositions qui n'ont pas encore été concrétisées.

  
1957 -- La Corée du Sud établit des liens diplomatiques avec la Jordanie.

  
1989 -- Le ministère de l'Education punit 1.516 enseignants d’écoles primaires, de collèges et de lycées pour avoir rejoint le syndicat national des enseignants, orienté politiquement à gauche. Les membres du syndicat entament une grève de la faim illimitée dans la cathédrale de Myeongdong, au cœur de Séoul, pour protester contre la décision.

  
1993 -- Un Boeing 737 d'Asiana Airlines, reliant Séoul à Mokpo, s'écrase près de l'aéroport de Mokpo, faisant 66 morts et 44 blessés.

  
1995 -- Dans un discours donné à une session conjointe du Congrès américain à Washington, le président Kim Young-sam souligne que la paix durable dans la péninsule coréenne pourra seulement être atteinte par le dialogue intercoréen et la coopération.

  
2000 -- Première rencontre entre les ministres des Affaires étrangères des deux Corées.

  
2001 -- Le leader nord-coréen Kim Jong-il entame un voyage en train d'un mois en Russie.

  
(FIN)