> Sport & Culture
2012/07/23 22:15 KST
Londres 2012 : le nageur Park Tae-hwan est bien parti pour battre le record du monde


LONDRES, 23 juil. (Yonhap) -- Michael Bohl, l'entraîneur d'origine australienne du nageur sud-coréen Park Tae-hwan nageur, a déclaré ce lundi que son protégé pourrait très bien battre le record du monde dans sa discipline favorite, le 400 mètres nage libre, lors des prochains Jeux Olympiques de Londres.

  
«Je pense que c'est possible», a commenté Bohl, à l'issue de la deuxième journée d’entrainement de Park au Centre des sports aquatiques, cinq jours avant le début des Jeux d'été (du 27 juillet au 12 août). «Ce que nous allons faire avec Tae-hwan au cours des cinq prochains jours, c'est de nous assurer qu'il reste détendu».

  
Park prendra part à trois épreuves aux JO de Londres, le 200, le 400 et le 1500 mètres nage libre. Il est médaillé d'or olympique en titre et double champion du monde sur 400 mètres.

Sa première épreuve sera celle du 400 mètres, l'éliminatoire étant prévu samedi matin et la finale, le cas échant, étant programmée le samedi soir.

Park n’a pas caché son désir de battre le record du monde du 400 mètres, détenu depuis trois ans par l’Allemand Paul Biedermann, avec un temps de 3 minutes, 40 secondes et sept dixièmes.

  
Le nageur sud-coréen se mesurera à Londres à deux autres nageurs de classe mondiale, dont le Chinois Sun Yang détenteur de la meilleure performance mondiale cette année aux 400 mètres nage libre avec un temps de 3:42.31, soit environ deux secondes d'avance sur Park. Biedermann n'a quant à lui pas égalé son propre record du monde, qu’il avait réalisé à l'époque des maillots de bain en polyuréthane de haute technologie, mais Bohl a indiqué que l'Allemand était encore capable de battre un record du monde.

Selon son entraîneur, Park ne pense qu'à battre un record.

  
«Ce serait bien s’il pouvait le faire (battre le record du monde)» a déclaré Bohl. «Je pense qu'il lui faut songer à faire le meilleur 400 mètres qu'il puisse. S’il peut le faire, il aura une chance de tout réaliser.»

Bohl entraine le sud-coréen de 22 ans depuis début 2010, et il l'a aidé à remonter la pente après sa performance décevante aux championnats du monde de 2009 à Rome. Un an à peine après avoir remporté la médaille d'or et d'argent aux 400 et 200 mètres des Jeux olympiques de Pékin, Park s'était ainsi effondré lors des séries éliminatoires des trois courses auxquelles il avait participé en Italie.

Sous la tutelle de Bohl, qui a notamment travaillé avec la championne olympique Stephanie Rice, Park a connu une profonde transformation, remportant trois titres lors des Jeux asiatiques de Guangzhou en 2010 et son deuxième titre mondial aux 400 mètres à Shanghai l'année dernière.

Bohl a déclaré que Park avait également renforcé son mental au fil des années.

«Je pense qu'il est un peu mieux mentalement (par rapport aux championnats du monde de l'année dernière)» a déclaré l'entraîneur. «Peut-être que sa piètre performance aux championnats du monde de Rome l'a un peu choqué. Mais une fois qu'il a été en finale (à Shanghai), il a été très bon. Je pense qu'il est dans un meilleur état d'esprit pour aborder ces (épreuves).»
catherine@yna.co.kr
(FIN)