> Sport & Culture
2012/07/23 14:52 KST
Ouverture avant la fin de l’année de 14 instituts Roi Sejong à l’étranger


SEOUL, 23 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud va ouvrir d’ici à la fin de l’année 14 nouveaux instituts Roi Sejong dont la mission centrale est d’enseigner la langue coréenne et par la même occasion de mieux faire connaître la culture coréenne à travers le monde, a annoncé aujourd’hui le ministère de la Culture.

  
La popularité croissante de la pop coréenne, la «K-pop», et des séries TV locales dans les autres pays d’Asie, en Europe et sur le continent américain, ont engendré un attrait pour la culture coréenne de la part de la communauté internationale, ont souligné des membres du gouvernement, en ajoutant que cet intérêt a augmenté la demande pour les cours de coréen.

  
Des instituts Roi Sejong verront donc le jour à Santiago (Chili), Venise (Italie), Auckland (Nouvelle-Zélande), Oulan-Bator (Mongolie), Bogota (Colombie) ainsi que dans d’autres grandes villes mondiales, a poursuivi le ministère. Parmi les 14, huit seront les premiers du genre dans leur pays d’accueil, a-t-il noté.

  
Le roi Sejong, le quatrième monarque de la dynastie Joseon (1392-1910), a été à l’origine de la création de l’alphabet coréen, le «hangeul». Il existe actuellement dans le monde 76 instituts Roi Sejong, dont près de la moitié son directement gérés par le gouvernement sud-coréen et le reste par des organisations privées avec le soutien de l’Etat.

  
Le nombre total d’instituts Roi Sejong passera ainsi à 90 avant la fin de l’année. En vue d’améliorer la qualité de l’enseignement du coréen, le ministère a indiqué qu’il enverrait durant le second semestre 20 professeurs accrédités dans 11 pays, dont la Mongolie, le Vietnam et la Turquie, une première selon le ministère.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)