Headline Newes dotline
2012/04/26 19:23 KST
Article View Option

(LEAD) La campagne pour faire accepter la mer de l’Est se solde par un échec

MONACO/SEOUL, 26 avril (Yonhap) -- L’Organisation hydrographique internationale (OHI) a décidé aujourd’hui de ne pas réviser la carte mondiale maritime pour y inclure l’appellation « mer de l’Est », qui correspond à la zone comprise entre la péninsule coréenne et le Japon, ont indiqué des officiels ce jeudi.

  
Cette décision représente un échec diplomatique pour le Sud qui a fait campagne pour un usage simultané des toponymies «mer de l’Est» et «mer du Japon».

  
«La réunion de l’OHI a pris la décision aujourd’hui de reporter la décision concernant l'ajout du nom de "mer de l’Est" et la question sera traitée lors de la prochaine conférence de 2017», a indiqué un haut fonctionnaire du ministère des Affaires Etrangères de Séoul.

  
De nombreux membres de l’OHI ont indiqué estimer qu’une consultation future s'avérait nécessaire, la délégation japonaise ayant réitéré sa position concernant le maintien de l’usage unique du nom de «mer du Japon», a précisé l’officiel.

  
Les délégués sud-coréens et japonais se sont affrontés cette semaine lors de la réunion quinquennale de l’OHI visant à faire réviser la carte mondiale, intitulée «frontières des océans et des mers» et plus connue sous le nom de code S-23, qui ne fait actuellement référence qu’à la mer du Japon.

   catherine@yna.co.kr
(FIN)