Agence de presse Yonhap JO de Rio 2016 (Agence de presse Yonhap) Go Contents Go to Navigation

(Interview Yonhap) Un ancien partenaire d'entraînement de lutte participe enfin aux JO

2016/07/22 13:41

Le lutteur sud-coréen Ryu Han-su (Photo d'archives Yonhap)
Le lutteur sud-coréen Ryu Han-su (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 22 juil. (Yonhap) -- Le lutteur sud-coréen Ryu Han-su a parcouru un long chemin avant de devenir un des favoris pour remporter une médaille d'or aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

«J'étais le partenaire d'entraînement (des lutteurs olympiques) il y a huit ou neuf ans», a déclaré Ryu durant la séance d'entraînement ouvert au public au Centre national d'entraînement à Séoul. «Maintenant que je serai moi-même compétiteur cela me semble être un rêve. Je suis reconnaissant de m'entraîner ici. Je suis même reconnaissant de m'entraîner si durement.»

Bien que tous les athlètes s'entraînent dur pour les JO, Ryu et d'autres lutteurs disent qu'il n'y a pas de sport qui peut battre le leur en termes d'intensité. Les lutteurs se lèvent à 6h du matin pour courir pendant environ une heure et demi puis vont à la salle de musculation à 10h, pendant deux heures. Après le déjeuner, ils font des entraînements techniques de deux heures. Ils s'entraînent ensuite individuellement de 18h30 à 22h.

Bien qu'ils fassent la sieste entre les sessions, Ryu a dit qu'il est crevé le soir, et il s'endort dès qu’il pose sa tête sur l'oreiller. «Je suis très fier de passer par un entraînement si rigoureux», a dit Ryu avec un sourire. «C'est évidemment dur, mais je peux le supporter parce que je sais que les entraînements me rapprochent de la médaille d'or olympique.»

Ryu participera à la lutte gréco-romaine des moins de 66kg, et une médaille d'or est la seule pièce manquante du puzzle pour lui. Il a remporté les championnats mondiaux en 2013, les Jeux asiatiques en 2014 et les championnats asiatiques en 2015. Il s'est classé deuxième derrière l'Allemand Frank Stabler aux championnats du monde l'année dernière.

Ryu a dit que la meilleure attaque est en général la meilleure défense. Il a indiqué qu'il ne sera pas très agressif et ne prendra pas de risques imprudents.

Ryu a été partenaire de Kim Hyeon-woo, le médaillé d'or olympique en 2012 à Londres, et maintenant Kim participe aux JO dans la catégorie des 75kg. Ryu a dit que lui et Kim parlent de leurs performances respectives, et restent en contact étroit même en dehors de la salle de sport.

Ils ont également remporté les mêmes événements sportifs. Ils sont ensemble les champions du monde 2013, médaillés d'or aux Jeux asiatiques 2014 et champions asiatiques 2015. «Nous partageons la même chambre quand nous allons à l'étranger, nous avons gagné souvent ensemble», a dit Ryu. «Je suis très content de participer aux JO avec Hyeon-woo», a-t-il dit.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)