Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (Agence de presse Yonhap) Go to Contents Go to Navigation
Actualités
  • Pyeong-Chang
    흐림
    -2 °C
  • Gang-neung
    -10 °C
  • Jeong-seon
    16 °C

Thomas Bach espère que les hommes politiques s'appuieront sur les JO de PyeongChang pour dialoguer

송고시간2018/02/25 20:10

Print & Resize Text

PYEONGCHANG, 25 fév. (Yonhap) -- Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a déclaré aujourd’hui qu'il espérait que les hommes politiques s'appuieront sur le dialogue créé pendant les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, affirmant que le monde du sport avait fait ce qu'il pouvait.

Bach a qualifié les JO de PyeongChang de «réussis», à quelques heures de la cérémonie de clôture qui se tiendra plus tard dans la soirée.

Le patron du CIO a fait l'éloge de la bonne organisation et des excellentes installations sportives de ces premiers Jeux olympiques d'hiver tenus en Corée du Sud. La compétition a également été marquée par la présence d'athlètes nord-coréens pour la première fois lors de Jeux olympiques organisés au sud de la frontière. Les deux Corées ont défilé ensemble lors de la cérémonie d'ouverture le 9 février, et elles ont également formé une équipe de hockey féminine conjointe, la première du genre tous sports confondus à des Jeux olympiques.

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, prend la parole lors d'une réunion du CIO au cours des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le 25 février 2018. (AFP=Yonhap)
Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, prend la parole lors d'une réunion du CIO au cours des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le 25 février 2018. (AFP=Yonhap)

Avoir les joueuses du Nord et du Sud ensemble dans la même équipe était «un message fort qui transcende les sports et les Jeux olympiques», a affirmé Bach.

«Nous espérons maintenant que le monde politique utilisera cet élan afin de dialoguer parce que maintenant c'est le rôle des politiques», a-t-il déclaré. «Le sport et le CIO ont fait ce qu’ils pouvaient faire.»

Le CIO a approuvé l’accord intercoréen sur la marche commune lors de la cérémonie d'ouverture et l'équipe de hockey unifiée, le 20 janvier. Bach a salué les deux Corées pour avoir envoyé un puissant message de paix et a déclaré qu'elles représentaient les valeurs olympiques de respect et d'amitié.

Alors que Bach a rendu hommage à l'équipe féminine de hockey, il a déclaré qu'il était «trop tôt pour dire» si les deux Corées aligneront une autre équipe unifiée aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo.

«Nous avons entamé ce dialogue (sur la Corée du Nord) en 2014. Le CIO le poursuivra également après ces Jeux olympiques», a-t-il indiqué. «Mais ce dialogue sera strictement lié aux questions olympiques et au soutien des athlètes, tout en respectant les sanctions américaines, et nous devrons voir comment évolue la conjoncture».

Illustrant à quel point il était trop tôt pour parler d'une équipe intercoréenne ou d'une marche conjointe à Tokyo 2020, Bach a révélé que la décision finale concernant la marche conjointe à PyeongChang a été prise à 16h le 9 février, soit quatre heures avant la cérémonie d'ouverture.

«Personnellement, je n'y ai cru que lorsque j'ai vu les athlètes dans le stade», a ajouté Bach.

Il a également reçu une invitation permanente à se rendre en Corée du Nord, qui lui a été remise lors d'une réunion du CIO organisée en janvier dernier à propos de la participation de la Corée du Nord à PyeongChang.

«Nous devons trouver une date convenable, nous discutons encore de cette date», a précisé Bach, réitérant sa position précédente. «Le dialogue va continuer.»

lp@yna.co.kr

(FIN)

Photos