Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (Agence de presse Yonhap) Go to Contents Go to Navigation
Actualités
  • Pyeong-Chang
    흐림
    -2 °C
  • Gang-neung
    -10 °C
  • Jeong-seon
    16 °C

PyeongChang 2018 : la Corée du Sud finit 7e du classement et obtient un nombre record de médailles

송고시간2018/02/25 19:42

Print & Resize Text

Shim Suk-hee, Choi Min-jeong, Kim Ye-jin, Kim A-lang et Lee Yu-bin (de gauche vers droite) lèvent les bras au ciel le mardi 20 février 2018 sur la plus haute marche du podium après avoir décroché la médaille d'or au relais 3.000 femmes de short-track aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, au palais des glaces de Gangneung.
Championnes olympiques

Shim Suk-hee, Choi Min-jeong, Kim Ye-jin, Kim A-lang et Lee Yu-bin (de gauche vers droite) lèvent les bras au ciel le mardi 20 février 2018 sur la plus haute marche du podium après avoir décroché la médaille d'or au relais 3.000 femmes de short-track aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, au palais des glaces de Gangneung.

PYEONGCHANG/GANGNEUNG, 25 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud n'a pas réussi à atteindre son objectif de médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, qui se terminent ce dimanche après plus de deux semaines de compétition et 102 médailles d'or en jeu, mais a toutefois obtenu un nombre record de médailles à ces premières Olympiades d'hiver à être organisées en Corée du Sud.

Après avoir remporté dimanche l'argent en curling féminin et en bobsleigh à quatre, la Corée du Sud a terminé sa campagne olympique avec cinq médailles d'or, huit d'argent et quatre de bronze, soit 17 médailles au total, un record. La Corée du Sud a terminé 7e du classement, devant toutes les autres nations asiatiques.

La Norvège et l'Allemagne se disputaient la première place avec 14 médailles d'or chacune, mais la Norvège a pris la tête du classement grâce à ses 39 médailles, contre 31 pour l'Allemagne. Le Canada est arrivé troisième avec 11 médailles d'or.

La finale de hockey sur glace masculin et le départ groupé 30km classique femmes en ski de fond sont les deux dernières épreuves des JO de PyeongChang. La Corée du Sud ne participe pas à la finale de hockey et n'a pratiquement aucune chance de remporter une médaille à l'épreuve de ski de fond.

La Corée du Sud a envoyé sa plus grande délégation aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, forte de 144 athlètes dans 15 disciplines, et ambitionnait de remporter au moins huit médailles d'or, quatre d'argent et huit de bronze et de finir dans les quatre premiers au classement.

Les équipes de curling et de bobsleigh n'ayant pas gagné l'or ce dimanche, la Corée du Sud manque son objectif de trois médailles d'or et est à une médaille d'or près de son record à des Jeux d'hiver. Le pays avait gagné six médailles d'or à Turin en 2006 et le même nombre à Vancouver quatre ans plus tard. Pour ce qui est du nombre total de médailles, la Corée du Sud, 17 médailles à PyeongChang, a surpassé son précédent record de 14 médailles établi à Vancouver.

Le Sud-Coréen Yun Sung-bin s'élance le vendredi 16 février 2018 lors de la troisième manche de l'épreuve de skeleton hommes des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, au centre olympique de glisse à PyeongChang.
Skeleton

Le Sud-Coréen Yun Sung-bin s'élance le vendredi 16 février 2018 lors de la troisième manche de l'épreuve de skeleton hommes des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, au centre olympique de glisse à PyeongChang.

L'une des cinq médailles d'or sud-coréennes a été gagnée en skeleton chez les hommes grâce à Yun Sung-bin, qui est devenu le premier athlète du pays à obtenir une médaille à des Jeux d'hiver hors sport de glace. Toutes les médailles précédentes ont été remportées en short-track, patinage de vitesse et patinage artistique.

Le short-track a rapporté trois médailles d'or, une d'argent et deux de bronze à PyeongChang. Choi Min-jeong a été la seule double médaillée d'or de la Corée du Sud, ayant remporté le 1.500m femmes et le relais femmes sur 3.000m.

Lim Hyo-jun, le champion du 1.500m hommes, était l'autre médaillé d'or en short-track pour la Corée du Sud, qui a dominé tous les autres pays pour ce qui est des médailles gagnées dans ce sport à PyeongChang. Aucune autre nation n'a remporté plus d'une médaille d'or en short-track.

La Corée du Sud aurait atteint son objectif de médailles d'or si elle avait été plus heureuse en short-track jeudi dernier, quand ont eu lieu les finales du 500m hommes, 1.000m femmes et relais 5.000m hommes.

La Corée du Sud avait deux finalistes dans les deux courses individuelles et les hommes étaient qualifiés pour le relais.

Au 500m, Hwang Dae-heon et Lim Hyo-jun ont remporté l'argent et le bronze derrière le Chinois Wu Dajing, qui a pris les devants dès le départ et n'a jamais perdu son avance. En finale du 1.000m féminin, Choi a percuté sa coéquipière Shim Suk-hee et les deux prétendantes à la médaille sont tombées. Lim a lui aussi chuté à mi-course lors du relais masculin, alors que la Corée du Sud était en tête de la course de 45 tours.

Ce qui aurait dû être une journée en or n'a produit qu'une médaille d'argent et une de bronze.

Kim Min-seok, Chung Jae-won et Lee Seung-hoon pendant l'épreuve de poursuite par équipes hommes le 21 février 2018.
Kim Min-seok, Chung Jae-won et Lee Seung-hoon pendant l'épreuve de poursuite par équipes hommes le 21 février 2018.

Le patinage de vitesse a en revanche dépassé les espérances en rapportant une médaille d'or, quatre d'argent et deux de bronze. Lee Seung-hoon, qui a participé à trois Jeux olympiques, est le leader asiatique en termes de médailles remportées, avec cinq. Il a gagné l'or en départ groupé hommes et l'argent en poursuite par équipes.

Lee a décroché au moins une médaille à chaque Jeux olympiques. Sa coéquipière de longue date Lee Sang-hwa a également empoché sa troisième médaille consécutive, après avoir obtenu deux médailles d'or consécutives au 500m femmes, avec une médaille d'argent à PyeongChang.

Il y a aussi eu des médaillés surprises comme Cha Min-kyu (argent au 500m hommes), Kim Tae-yun (bronze au 1.000m hommes) et Kim Min-seok (bronze au 1.500m hommes).

En skeleton, la médaille d'or de Yun a été aussi dominante qu'historique. Sa marge de 1,63 seconde sur son poursuivant est la plus importante jamais réalisée à des Jeux olympiques d'hiver.

Le snowboardeur alpin Lee Sang-ho est également entré dans l'histoire en remportant l'argent dans le slalom géant parallèle hommes. Il est le premier Sud-Coréen à remporter une médaille olympique dans une épreuve de neige et aussi le premier homme asiatique à monter sur le podium en snowboard alpin.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Photos