Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (Agence de presse Yonhap) Go to Contents Go to Navigation
Actualités
  • Pyeong-Chang
    흐림
    -2 °C
  • Gang-neung
    -10 °C
  • Jeong-seon
    16 °C

PyeongChang 2018 : des Galaxy Note 8 seront offerts aux athlètes iraniens

송고시간2018/02/09 13:55

Print & Resize Text

GANGNEUNG, 09 fév. (Yonhap) -- Le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de PyeongChang (POCOG) a décidé d’offrir aux athlètes iraniens des smartphones Samsung Galaxy Note 8 sans la condition d'avoir à les rendre après les Jeux alors qu’il y un sentiment croissant anti-Samsung à Téhéran.

«Le Comité international olympique (CIO) a décidé de permettre la fourniture de Galaxy Note 8 aux athlètes iraniens sans la condition d'avoir à les rendre», a annoncé ce vendredi un officiel du POCOG.

La décision semble avoir été prise dans un contexte de sentiment anti-Samsung dans le pays du Moyen-Orient après des rapports indiquant que leurs athlètes ne se verront pas offrir de smartphones.

Les sanctions des Nations unies (ONU) interdisent la fourniture à la Corée du Nord et à l’Iran de produits de luxe et autres articles qui pourraient être utilisés à des fins militaires.

Samsung Electronics a expédié près de 4.000 Galaxy Note 8 Edition olympique pour tous les athlètes et officiels du CIO qui seront à PyeongChang.

Aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, 22 athlètes nord-coréens et quatre iraniens seront présents.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué jeudi l’ambassadeur sud-coréen en Iran, demandant à Séoul et Samsung de présenter des excuses. Le premier géant sud-coréen des technologies est un sponsor officiel des Jeux olympiques.

Les Nord-Coréens ne pourront pas garder leurs smartphones.

Le CIO a demandé aux athlètes nord-coréens de rendre les appareils après l’événement, a fait savoir le comité dans un communiqué fourni à l’agence de presse Yonhap.

«Concernant la Corée du Nord, les athlètes ne devront pas emporter les smartphones dans leur pays mais les utiliser uniquement pendant qu’ils seront à PyeongChang comme ils sont nécessaires pour leur permettre de participer aux Jeux», a déclaré le CIO.

La Corée du Nord, cependant, refuse toujours de recevoir les smartphones, selon un autre officiel.

«Il y a eu de la confusion comme le CIO et les organisateurs ont dû examiner la question juridique sur la fourniture de Galaxy Note 8 aux athlètes venus de pays soumis à des sanctions internationales», a expliqué un officiel du comité d’organisation, en présentant des excuses à Samsung pour avoir fait l’objet de reproches malgré ses bonnes intentions.

Version olympique du Samsung Galaxy Note 8 © Samsung Electronics Co.
Version olympique du Samsung Galaxy Note 8 © Samsung Electronics Co.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Photos