Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (Agence de presse Yonhap) Go to Contents Go to Navigation
Actualités
  • Pyeong-Chang
    흐림
    -2 °C
  • Gang-neung
    -10 °C
  • Jeong-seon
    16 °C

(Interview Yonhap) L'entraîneur de l'équipe masculine de hockey fier de la «détermination» de l'équipe

송고시간2018/01/23 10:40

Print & Resize Text

L'entraîneur de l'équipe masculine de hockey, Richard Park, prend la parole lors d'une conférence de presse.
L'entraîneur de l'équipe masculine de hockey, Richard Park, prend la parole lors d'une conférence de presse.

JINCHEON, 23 jan. (Yonhap) -- L'ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) Richard Park est maintenant le fier entraîneur de l'équipe masculine de hockey sur glace de la Corée du Sud.

En tant qu'assistant de Jim Paek, également ancien joueur de la LNH, Park, qui est né à Séoul mais qui a grandi aux Etats-Unis, a dit qu'il aime particulièrement la volonté et la détermination de ses joueurs.

«J'utilise le mot "détermination", le désir de ne pas accepter la défaite et le désir de ne jamais s'arrêter, quel que soit le score et quelle que soit l'adversité qui vous fait face», a dit Park à l'agence de presse Yonhap ce lundi, durant la journée de la presse au Centre national d'entraînement de Jincheon, dans la province du Chungcheong du Nord.

L'équipe se prépare à participer à ses premiers Jeux olympiques, à PyeonChang, qui débuteront le 9 février. Park et Paek, qui sont ensemble depuis 2014, forment une équipe d'entraîneurs d'un niveau que la Corée du Sud n'a jamais connu. Paek est deux fois champion de la Coupe Stanley et Park a joué 738 matchs en LNH, contre 217 pour Paek.

Même avec l'aide de ces deux entraîneurs, la Corée du Sud sera face à un combat difficile aux Jeux olympiques. L'équipe, qui occupe le 22e rang mondial et qui a obtenu le droit de participer aux JO parce que la Corée du Sud est le pays d'accueil, affrontera le Canada, le numéro 1 au monde, la République tchèque (6e au monde) et la Suisse (7e).

Park a indiqué que le travail des entraîneurs est de s'assurer que les joueurs ont des attentes réalistes et de les préparer à donner leur meilleur.

«Aux JO, vous allez avoir des attentes, et nous avons besoin de dépasser ces attentes, non seulement un peu, mais beaucoup», a dit l'entraîneur.

«Vous devez être honnête dans l'évaluation de la situation et c'est presque un combat de David contre Goliath. Nous ne sommes pas Goliath. C'est la réalité.»

Mais Park a indiqué que la confiance en soi des joueurs est en hausse ces dernières années, en particulier depuis qu'ils ont atteint le niveau le plus élevé des Championnats du monde de hockey sur glace de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) en avril dernier.

«C'est un moment très spécial pour tous les athlètes de participer aux JO, quel que soit le sport dans lequel vous jouez», a-t-il fait savoir.

«C'est, pour certains, un moment qui pourrait être unique dans leur vie. Il est important qu'ils chérissent l'instant et s'amusent à chaque minute. (Ce genre d'opportunité) n'arrivera pas souvent, surtout pour ce groupe en particulier. Personnellement, je vais aussi jouir de cette expérience.»

Park a qualifié le hockey de «meilleur jeu au monde», car, de par sa nature complexe, il ne permet pas aux joueurs ou aux entraîneurs de se focaliser sur un seul domaine. Et c'est ce qui rend amusant les entraînements et les matchs, a-t-il indiqué.

«Je pense que cela a été une grande expérience pour les joueurs que de faire partie de l'équipe nationale. Et je pense qu'il y a un peu plus d'émotion maintenant qu'ils sont des athlètes olympiques. Tout est plus vif. C'est un bon moment et nous allons en profiter.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Photos