Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (Agence de presse Yonhap) Go to Contents Go to Navigation
Actualités
  • Pyeong Chang
    흐림
    -2 °C
  • Gang neung
    -10 °C
  • Jeong seon
    16 °C

(Interview Yonhap) Le président du comité d'organisation des JO de PyeongChang confiant du succès des Jeux

송고시간2017/12/30 11:00

Print & Resize Text

SEOUL, 30 déc. (Yonhap) -- A 43 jours du début des Jeux olympiques d'hiver sud-coréens, Lee Hee-beom, président du comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de PyeongChang (POCOG), est confiant que la compétition olympique sera un succès.

Lee, qui dirige le comité depuis 2016, a dit que la Corée du Sud est prête à accueillir le monde et que les préparatifs sont en phase terminale.

«Je pense que nous sommes proches d'organiser avec succès les olympiades», a déclaré Lee dans une interview avec l'agence de presse Yonhap. «Toutefois, il y a moins d'intérêt pour les Jeux paralympiques, nous devons donc nous focaliser sur cela à l'heure actuelle. Nous pourrons parler de Jeux olympiques couronnés de succès une fois que les Jeux paralympiques se seront terminés sur une note positive.»

Le président du POCOG Lee Hee-beom le 27 décembre 2017 à Séoul.
Le président du POCOG Lee Hee-beom le 27 décembre 2017 à Séoul.

La Corée du Nord n'a pas encore fait savoir si elle participera aux olympiades sud-coréennes. Lee a tenu à faire la distinction entre politique et sport. «Tout pays et athlète aimant la paix a le droit de concourir aux Jeux olympiques et la Corée du Nord ne peut être une exception», a-t-il estimé. «Le président sud-coréen Moon Jae-in et le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach ont dit qu'ils aideront les Nord-Coréens à prendre part aux olympiades. Je pense que le Nord viendra.»

A propos de la Russie, qui ne pourra pas participer aux Jeux sud-coréens mais qui pourra y envoyer ses athlètes sous drapeau neutre, Lee a assuré que les athlètes russes seront traités comme les autres. «Nous pensons qu'environ 210 athlètes russes viendront en Corée du Sud», a-t-il dit. «Le POCOG est prêt à les aider depuis leur arrivée jusqu'à leur départ, comme tous les autres athlètes.»

Le président du comité d'organisation s'est dit confiant que la fièvre olympique se propagera au sein de la population. «Certains disent que les Sud-Coréens ne sont pas prêts à profiter (des J0), mais par le passé, nous nous sommes unis et avons montré le pouvoir du pays une fois les compétitions commencées. Actuellement, le relais de la flamme olympique et de nombreux festivals culturels créent une atmosphère propice aux Jeux olympiques. Nous travaillons aussi avec des organisations du gouvernement à l'étranger pour promouvoir la compétition.»

Lee Hee-beom porte la flamme olympique à Athènes le 31 octobre 2017.
Lee Hee-beom porte la flamme olympique à Athènes le 31 octobre 2017.

Lee a noté que le montant des contrats de parrainage a dépassé les espérances du comité. Ces derniers ont dépassé les 1.000 milliards de wons (933 millions de dollars), soit plus que l'objectif de 940 milliards de wons du POCOG.

Les Jeux d'hiver sud-coréens seront de plus l'occasion de montrer les prouesses de la Corée du Sud dans le domaine des technologies de l'information et de la télécommunication (TIC), selon Lee. Les visiteurs auront notamment l'occasion de profiter d'un réseau mobile de cinquième génération (5G). «Il y aura des bus autonomes 5G à PyeongChang et Gangneung ainsi que des robots donnant des informations aux visiteurs à l'aéroport international d'Incheon», a expliqué Lee. «Des services de traduction en 28 langues seront aussi disponibles.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Photos