2018/09/13 16:51 KST

Article View Option

Moon promet des efforts pour relancer le processus de dénucléarisation lors du sommet avec le Nord

Le président Moon Jae-in prend la parole le jeudi 13 septembre 2018 à Cheong Wa Dae, lors d'une rencontre avec un groupe de hauts conseillers du sommet intercoréen, à l'approche de sa troisième rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
Moon avec des conseillers

Le président Moon Jae-in prend la parole le jeudi 13 septembre 2018 à Cheong Wa Dae, lors d'une rencontre avec un groupe de hauts conseillers du sommet intercoréen, à l'approche de sa troisième rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- Relancer le processus de dénucléarisation sera l'un des principaux objectifs du prochain sommet intercoréen, a déclaré ce jeudi le président Moon Jae-in, en faisant part de son optimisme.

«Je ne suis pas pessimiste sur la situation actuelle. Bien que les négociations de travail puissent être stagnantes, les dirigeants nord-coréen et américain ont réaffirmé à plusieurs reprises leur confiance envers l'un et l'autre», a déclaré le président lors d'une réunion à Cheong Wa Dae avec un groupe de conseillers.

Cette réunion a été organisée cinq jours avant le début du voyage de trois jours de Moon à Pyongyang pour le cinquième sommet intercoréen de l'histoire et le troisième entre Moon et Kim.

«Comme vous le savez, l'un (des objectifs du voyage au Nord) est de continuer à développer les relations intercoréennes et un autre est de promouvoir le dialogue Corée du Nord-Etats-Unis en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne», a souligné Moon lors de la réunion qui a vu la participation d'anciens hauts officiels et experts des affaires nord-coréennes.

Dans le groupe figurait l'ancien ministre de l'Unification et directeur du Service national du renseignement (NIS) Lim Dong-won qui a participé à la planification du tout premier sommet intercoréen en 2000 entre le défunt président Kim Dae-jung et le défunt dirigeant nord-coréen Kim Jong-il. Il a également inclus le conseiller spécial à la sécurité du président, Moon Chung-in.

Le prochain déplacement du président Moon à Pyongyang interviendra sur fond d'impasse dans les discussions de dénucléarisation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord malgré l'entente sur la dénucléarisation trouvée par leurs dirigeants lors du sommet de Singapour en juin dernier.

Lors d'une réunion avec l'envoyé spécial de Moon, Chung Eui-yong, à Pyongyang plus tôt ce mois-ci, le dirigeant nord-coréen a affirmé que les Etats-Unis devaient récompenser son pays pour les mesures de dénucléarisation déjà prises.

Washington a de son côté promis de maintenir la pression maximale sur le Nord jusqu'à la dénucléarisation complète de ce dernier.

Moon a insisté sur le fait que les deux parties devaient trouver un juste milieu.

Le président a en même temps tenu à noter que les mesures prises par le Nord jusqu'à présent semblent aller au-delà des attentes de toutes les parties dont les Etats-Unis.

«La Corée du Nord a promis une dénucléarisation complète et pris diverses mesures pratiques dans ce sens. Elle a promis de ne plus procéder à de nouveaux tests nucléaires et de missiles et s'est réellement abstenue de toute provocation depuis novembre dernier», a noté Moon, citant le démantèlement des sites d'essais nucléaires et de tests de missiles.

Les Etats-Unis ont également pris des mesures après le sommet avec la Corée du Nord de juin dernier dont la suspension des exercices militaires conjoints Corée du Sud-Etats-Unis.

Moon a souligné que, si la suspension des manœuvres militaires pouvait être une mesure temporaire, le démantèlement du site d'essais nucléaires de la Corée du Nord pourrait être considéré comme un pas irréversible.

«Il semble que la Corée du Nord est en train de dire que chacune des mesures qu'elle a prises est irréversible alors que les exercices militaires peuvent être rétablis à tout moment, et donc les Etats-Unis doivent prendre de nouvelles mesures pour demander des mesures supplémentaires de la part de la Corée du Nord et c'est ce qui a causé l'impasse actuelle dans les discussions Corée du Nord-Etats-Unis», a-t-il expliqué.

Moon a promis des efforts pour relancer les discussions Etats-Unis-Corée du Nord lors de sa prochaine rencontre avec Kim.

«Je pense que trouver un point de croisement pour relancer le dialogue et amener (la Corée du Nord) à se dénucléariser et (les Etats-Unis) à prendre des mesures correspondantes est le rôle que nous devons jouer», a souligné Moon.

Il a également dit que sa troisième réunion avec Kim se focaliserait sur les moyens de réduire davantage les tensions sur la péninsule coréenne.

lsr@yna.co.kr

(FIN)