2018/09/13 11:10 KST

Article View Option

Les deux Corées vont discuter de la dénucléarisation et du régime de paix lors du sommet

Le vice-ministre de l'Unification, Chun Hae-sung, prend la parole le jeudi 13 septembre 2018 lors du Dialogue de Séoul sur la défense (SDD) à l'hôtel Westin Chosun, dans le centre de Séoul.
Le vice-ministre de l'Unification, Chun Hae-sung, prend la parole le jeudi 13 septembre 2018 lors du Dialogue de Séoul sur la défense (SDD) à l'hôtel Westin Chosun, dans le centre de Séoul.

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- Le vice-ministre de l'Unification, Chun Hae-sung, a annoncé hier que les deux Corées discuteraient de la dénucléarisation complète et de la mise en place d'un régime de paix dans la péninsule coréenne.

Dans un discours prononcé lors d'un forum sur la sécurité à Séoul, Chun a également déclaré que Séoul mettrait activement en œuvre ses accords avec le Nord, estimant que les progrès dans les relations intercoréennes faciliteraient le processus de dénucléarisation.

«A travers le troisième sommet intercoréen, [...] (nous) ferons des efforts pour contribuer à l'amélioration des relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et à la mise en place d'un régime de paix sur la péninsule en incitant le Nord à prendre des mesures de dénucléarisation et à réaliser une déclaration de fin de guerre au cours de cette année», a déclaré Chun.

Le président sud-coréen Moon Jae-in sera à Pyongyang de mardi à jeudi de la semaine prochaine pour son troisième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Les deux ont tenu des réunions au sommet les 27 avril et 26 mai au cours desquelles ils sont convenus de travailler à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Les pourparlers nucléaires entre le Nord et les Etats-Unis sont toutefois restés en suspens depuis leur sommet historique tenu à Singapour en juin. Le mois dernier, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annulé le voyage de son secrétaire d'Etat, Mike Pompeo, à Pyongyang, invoquant l'absence de progrès en matière de dénucléarisation.

Les attentes relatives à une accélération des négociations sur la dénucléarisation prennent de l'ampleur alors que le dirigeant nord-coréen a récemment adressé une lettre à Trump, demandant la tenue d'un deuxième sommet. Washington a déclaré que sa planification était déjà en cours.

Chun a souligné que les progrès dans les relations intercoréennes étaient le moteur du processus de paix engagé depuis le début de cette année, affirmant que Séoul continuera à mettre en œuvre les accords de sommet avec la Corée du Nord de manière à faire avancer les négociations de dénucléarisation.

«Un revirement considérable dans la péninsule coréenne a commencé avec les progrès des relations intercoréennes», a mis en avant Chun.

«Notre gouvernement poursuivra ses efforts pour mettre en œuvre rapidement la déclaration de Panmunjom, en supposant que l'avancement des relations entre les deux Corées sera une force motrice pour accélérer la dénucléarisation de la péninsule coréenne», a-t-il ajouté.

lp@yna.co.kr

(FIN)